Si nous voulons éviter cette inflammation gênante, nous devons tout d’abord éviter les agents susceptibles de blesser la muqueuse pharyngée, tels que l’alcool, le tabac ou des aliments très chauds. À prévenir la pharyngiteIl est également très important que les maladies susceptibles de favoriser son apparition, comme le diabète sucré ou la dyslipidémie, soient bien maîtrisées.

Le contact avec les sécrétions pharyngées doit être limité par l'utilisation de gants par le dentiste, par le lavage des mains et par le fait d'éviter de partager une tasse ou des ustensiles pour manger avec des personnes malades.

En outre, il existe un vaccin contre le virus de la grippe qui préviendra l’infection par le virus. Il est également très important de prendre des précautions lors de rapports sexuels pour éviter une infection par la gonorrhée ou la syphilis.

À prévenir les cas de pharyngite irritative due au reflux gastro-oesophagien les mesures connues à cet effet seront mises en œuvre:

  • Évitez les repas copieux et gras, ou épicés.
  • Ne buvez pas de caféine, de boissons gazeuses ou d'alcool.
  • Dispense de la consommation de menthe ou de chocolat.
  • Évitez de vous allonger deux heures après chaque repas.
  • Soulevez la tête de lit d'environ 10 cm.

La prévention de cette inflammation, dans les cas infectieux, est essentielle pour éviter le développement de ses complications. En ce sens, l’incidence de rhumatisme articulaire aigu actuellement, il est minime, principalement en raison du traitement adéquat des infections bactériennes.

Il convient également de rappeler que le auto-médication antibiotique Cette condition n'est pas recommandée, car elle peut entraîner des traitements inutiles et entraîner une sélection de germes qui entraînent une résistance pour les traitements futurs.

Remèdes naturels contre la pharyngite (1ere Partie) – La Tomate (Septembre 2019).