Selon les données de l'OMS, seule une personne sur 20 infectée par l'hépatite B ou C connaît sa situation, ce qui facilite la propagation de cette maladie infectieuse dans le monde entier. La prévention est la meilleure option pour l’éviter, et voici quelques recommandations que vous devriez garder à l’esprit pour prévenir une contagion de l'hépatite:

  • Maintenir de bonnes habitudes d'hygiène, éviter le surpeuplement et les conditions insalubres.
  • Favorisez l'épuration de l'eau potable et évitez l'eau potable dans les zones où les conditions sanitaires sont insuffisantes et où il n'y a pas de contrôle adéquat.
  • Évitez de partager des aiguilles, des seringues, etc. Les toxicomanes peuvent se rendre dans des centres sociaux pour recevoir du matériel stérilisé.
  • Ne vous soumettez pas à des interventions esthétiques (piercings, tatouages, chirurgies mineures, etc.) dans des centres non agréés.
  • Entretenir des relations sexuelles avec protection.

Vaccination de l'hépatite

Existe actuellement et s'applique vaccin contre l'hépatite A et l'hépatite B; il n'y a pas de vaccin contre l'hépatite C. Le calendrier de vaccination chez l'adulte comporte une dose initiale et une dose de rappel à 6-12 mois dans le cas de l'hépatite A. La vaccination habituelle contre l'hépatite B comprend une dose initiale, une autre un mois et un autre à six mois. Il existe un vaccin combiné contre les virus de l'hépatite A et B, qui est administré en trois doses aux mois 0, 1 et 6. Le calendrier de vaccination chez les enfants peut varier en fonction du type de vaccin et de l'âge du patient.

Il est recommandé de vacciner contre l'hépatite A toutes les personnes susceptibles d'être en contact avec des personnes porteuses du virus, les patients hémophiles, le personnel des pépinières, le personnel médical et paramédical, les travailleurs en contact avec les eaux usées non traitées, les utilisateurs de drogues injectables, et les personnes ayant plusieurs partenaires sexuels, ainsi que les personnes qui vont se rendre dans les pays en développement.

Le vaccin contre l'hépatite B est appliqué aux nouveau-nés, aux dialysés, aux patients insuffisants rénaux, à l'hépatite chronique ou aux porteurs du virus du sida, aux personnes qui ont été en contact avec des porteurs, aux consommateurs de drogues injectables, et les personnes ayant plusieurs partenaires sexuels.

Examens complémentaires devant une hépatite B active (Août 2019).