La chose la plus importante pour prévenir un anévrisme il s'agit de contrôler les facteurs de risque cardiovasculaires, notamment la pression artérielle, de prévenir l'apparition d'artériosclérose et de suivre les recommandations générales relatives aux saines habitudes de vie, à une alimentation saine et équilibrée et à un exercice physique régulier et en douceur.

Une fois l’anévrisme diagnostiqué, l’échographie doit être réalisée environ tous les six mois afin de contrôler sa croissance éventuelle, bien que cette périodicité puisse varier en fonction de critères médicaux. Il est important de noter qu'un diagnostic précoce et un suivi approprié peuvent empêcher la première manifestation d'un anévrisme de se rompre.

Le patient doit analyser avec le médecin les avantages et les risques de subir un traitement intervention chirurgicale et remplacement par une greffe.

Au cours de la période postopératoire, il est nécessaire de faire des tests de suivi, de vérifier les résultats de l'opération et de garantir la sécurité à long terme du patient grâce à la détection précoce de nouvelles blessures éventuelles.

Comment détecter et prévenir les anévrismes ? (Septembre 2019).