Si vous allez faire un scintigraphie Ce sont les questions que vous devriez garder à l'esprit pour préparer le test:

  •  DuréeLe test dure généralement deux à trois heures, depuis l’administration du produit radiopharmaceutique jusqu’à ce que vous puissiez quitter l’hôpital.
  •  Le revenu: il ne nécessite pas d'admission, il peut être fait en ambulatoire.
  •  Est-il nécessaire d'être accompagné? non, il s'agit d'un test indolore et non invasif, vous pouvez donc vous rendre seul à la clinique et y revenir de la même manière.
  •  Médicaments: il n'est pas nécessaire de prendre un médicament antérieur. Vous devez communiquer au médecin tous les médicaments que vous consommez afin que vous puissiez évaluer si vous devez en modifier ou non.
  •  Nourriture: plusieurs fois, il est recommandé d'aller à la scintigraphie. Demandez au médecin quand il vous envoie le test.
  •  Vêtements: il est préférable d’aller avec des vêtements confortables, à l’hôpital, elle sera changée par une blouse afin qu’il soit facile de déshabiller la partie du corps qui va être étudiée.
  •  Des documents: avant le test, il vous sera demandé de signer un consentement éclairé expliquant pourquoi il est nécessaire de réaliser la scintigraphie et les risques possibles. Il vous suffit de vous munir de la carte Santé et du document de test le jour où vous allez le faire. Normalement, ils ne vous donneront aucun rapport de résultats.
  •  Grossesse et allaitement: La scintigraphie est un test totalement interdit pendant la grossesse, car il implique une exposition à la radioactivité. S'il existe un risque minimum de grossesse, vous devez passer un test de grossesse avant de l'exclure (même les femmes portant un DIU devraient le faire). L'allaitement est également une contre-indication à la scintigraphie, car il est recommandé de ne pas maintenir un contact étroit avec les jeunes enfants 2 à 3 jours après, car ils sont plus sensibles à la radioactivité.
  •  Contre-indications: La grossesse, l'allaitement et l'allergie au produit radiopharmaceutique sont des contre-indications absolues. Autres contre-indications plus relatives selon chaque cas particulier d'insuffisance rénale ou hépatique et ayant subi une autre scintigraphie au cours des deux mois précédant le test.

La scintigraphie osseuse (Septembre 2019).