Les personnes âgées atteintes de syndrome métabolique (SP) et souffrant d'hypertension artérielle peuvent améliorer l'état des altérations incluses dans cette dénomination grâce à la pratique régulière du yoga. Des chercheurs de l’Université polytechnique de Hong Kong ont expliqué cela après avoir analysé les effets à long terme de ce type d’exercice chez les patients atteints de SEP et présentant une pression artérielle systolique ≥130 mm Hg ou une pression artérielle diastolique ≥ 85 mm Hg. explorer les modulations dans le adipokines proinflammatoires et les adipokines anti-inflammatoires -Protéines qui augmentent et réduisent respectivement la sensibilité à l'insuline et l'accumulation de graisse dans le corps-.

Dans l'étude publiée dans le Journal scandinave de médecine et de science dans le sport, nous avons analysé un groupe de 97 personnes âgées de 49 à 67 ans chez lesquelles un syndrome métabolique avait été diagnostiqué. Ce trouble survient lorsque vous avez au moins trois des problèmes de santé suivants: obésité, taux de cholestérol élevé, taux de triglycérides élevé, hypertension ou glycémie altérée, un problème qui peut déclencher une maladie cardiovasculaire ou le diabète.

Une heure de yoga trois fois par semaine pendant un an réduit la graisse abdominale et les adipokines proinflammatoires et augmente les adipokines anti-inflammatoires.

Moins de graisse abdominale et moins d'inflammation chronique

Les résultats obtenus lors de l'enquête ont montré que ceux qui pratiquaient une heure de yoga trois jours par semaineet pendant au moins un an, ils ont eu moins d'adipokines pro-inflammatoires - ce qui se traduit par moins d'accumulation de graisse et moins de résistance à l'insuline -, un périmètre abdominal inférieur, une réduction de la pression artérielle et davantage d'adipokines anti-inflammatoires qui réduisent l'inflammation chronique et minimiser le risque de présenter des problèmes de santé associés au syndrome métabolique, tels que des pathologies cardiovasculaires.

Le Dr Parco M. Siu, l'un des auteurs de l'étude, a souligné l'importance de ces résultats, qui montrent la réaction des adipokines au yoga sur une longue période et corroborant les résultats d'autres études indiquant la importance de l'exécution exercice physique régulièrement maintenir une bonne santé, en particulier chez les personnes atteintes du syndrome métabolique.

ZEITGEIST: MOVING FORWARD | OFFICIAL RELEASE | 2011 (Août 2019).