Le polioune maladie infectieuse considérée comme éradiquée, pouvant entraîner une incapacité - une infection sur 200 entraîne une paralysie irréversible - et touche particulièrement les enfants de moins de cinq ans, est réapparue en Somalie, où 105 nouveaux cas ont déjà été enregistrés, selon données fournies par le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies.

Cet organisme considère qu'il s'agit de la "pire épidémie au monde", même si les experts ont estimé que la Somalie était "exempte de poliomyélite" depuis 2007 et que, dans ce pays, la maladie n'était pas endémique. En outre, l'année dernière, il n'y avait que 223 cas dans le monde, comparé à 350 000 qui avaient été détectés en 1988. Ce virus a donc été considéré comme éradiqué à 99%.

La poliomyélite, qui a été considérée comme éradiquée à 99%, est réapparue en Somalie, où 105 nouveaux cas ont déjà été enregistrés.

La situation difficile en Somalie, en raison de l'absence d'une autorité politique centrale et des disputes constantes entre groupes d'idéologies différentes, rend très difficile l'établissement de campagnes de vaccination qui touchent l’ensemble de la population vulnérable; ainsi, il n’a pas été possible de vacciner environ 600 000 enfants qui risquent de contracter le virus.

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies a averti qu'il était très probable que des milliers de personnes porteuses du virus puissent le transmettre, même si elles ne présentent aucun symptôme. Et au Kenya, où vivent plus de 500 000 Somaliens dans des conditions déplorables, de nouveaux cas de poliomyélite ont également été détectés.

Vaccination The Hidden Truth (Août 2019).