Quand on parle dele thé, il est presque essentiel de s’arrêter à son origine. Il vient du sud et de l'est de l'Asie et est associé aux anciennes cultures chinoise et japonaise. Nous devons également mentionner à cet égard l’Inde, qui est aujourd’hui l’un des principaux exportateurs de cette plante, notamment la variété de thé noir.

C'est un buisson (Camellia Sinensis) dont les feuilles varient en composition et en caractéristiques selon leur âge et mesurent généralement entre trois et cinq mètres de hauteur. Plusieurs études ont montré que l’après-eau était la boisson la plus consommée au monde. Mais tous les thés ne sont pas identiques, le goût dépend de plusieurs facteurs, tels que l'altitude, le sol et le climat de la région dans laquelle il est cultivé.

Le type de thé influe également sur le moment où il est collecté et, ensuite, sur le processus de traitement qui a lieu jusqu'à l'obtention de différents degrés d'oxydation. Tout cela, uni, donne naissance aux différentssortes de thés nous savons: vert, rouge, blanc, noir, jaune et bleu.

Il est important de préciser que, bien qu’il soit courant de parler de théineEn fait, ses feuilles contiennent un composé chimique formé principalement par la caféine. En ce sens, il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'un alcaloïde qui stimule le système nerveux central et augmente la pression artérielle. C'est pourquoi une consommation modérée est recommandée aux femmes enceintes ou aux personnes souffrant d'hypertension.

C'est pas sorcier -AGRI.BIO (Août 2019).