Dans le cas où le constipation Si les modes de vie sont inadéquats, avant de commencer tout traitement pharmacologique, il est conseillé d’adopter une série de mesures (non pharmacologiques) visant à résoudre le problème de la constipation et à prévenir les futurs épisodes, telles que:

  • Contrôler le stress: Des situations se produisent quotidiennement au travail, à la maison, dans les relations familiales et sociales ... où il est difficile de contrôler le niveau de stress, mais de petites modifications peuvent être apportées à la vie quotidienne pour faciliter le travail de l'intestin. Il est très important de fixer des horaires de repas réguliers, de dormir suffisamment et de répartir le temps disponible pour éviter, dans la mesure du possible, la hâte et les tracas liés à l'exécution des tâches quotidiennes.
  • Augmenter la consommation de liquides: Il est conseillé de consommer au moins deux litres d’eau par jour (huit verres), bien que vous puissiez substituer une petite quantité d’eau à d’autres liquides tels que du jus d’orange naturel ou du jus de pomme (ce sont de bons laxatifs), etc., sans oublier que le L'eau est la seule boisson qui ne fournit pas de calories. Il est important d'éviter, ou du moins de réduire, la consommation de boissons gazeuses, de boissons gazeuses, de café, de thé et de boissons alcoolisées.
  • Effectuer des exercices doux tous les jours: L'établissement d'une routine quotidienne de 20 à 30 minutes de marche à un rythme normal peut entraîner une amélioration de la constipation.
  • Suivez de bonnes habitudes de vidange de l'intestin: L'intestin, comme d'autres organes du corps, peut et doit être habitué à certaines habitudes. Le désir d'aller aux toilettes ne doit pas être supprimé, et il est pratique de s'habituer à déféquer plus ou moins en même temps. Pour atteindre cet objectif, il faudra au début aller aux toilettes sans désir mais, progressivement, l'intestin acquérra l'habitude de travailler a cette heure. Cet aspect est important pour inculquer au plus petit pour éviter les problèmes futurs.
  • Augmenter l'apport en fibres: Il est démontré qu'un faible apport en fibres dans l'alimentation quotidienne est l'une des principales causes de constipation chez un pourcentage élevé de la population. La fibre est présente dans la composition de nombreux aliments et ses principaux effets sont les suivants:
    • Maintient des taux normaux et sains de cholestérol et de triglycérides, réduisant les taux sanguins de triglycérides, de cholestérol et de LDL-cholestérol (directement liés au risque cardiovasculaire et, par conséquent, nocifs), et améliorant les niveaux de HDL-cholestérol (inversement liés au risque) cardiovasculaire).
    • Il contribue à la modération de la glycémie.
    • Il aide à maintenir la régularité du rythme intestinal.
    • Il en résulte une augmentation du volume et de la fréquence des selles.
    • Empêche l'atrophie de la muqueuse intestinale.
    • Il facilite l’augmentation de Bifidobacterium. (Effet pré-biotique positif).
    • Empêche l'accumulation de graisses.
    • Il ne provoque pas de problèmes liés à l'excès de gaz intestinal: une fermentation lente ne produit pas de flatulence.

Types de fibres et recommandations d'apport quotidien

Selon son degré de solubilité dans l'eau, la fibre est classée comme suit:

  • Fibres solubles: Il comprend les pectines, les gommes, les mucilages et certaines hémicelluloses. Les pectines se trouvent principalement dans les fruits et les légumes, en particulier les pommes, les oranges et les carottes. Une autre forme de fibres solubles se trouve dans les flocons de son, l'avoine, l'orge et les légumineuses telles que les haricots, les lentilles et les haricots. L'influence de cette fibre sur le tube digestif est liée à sa capacité à retenir l'eau et à former des gels.
  • Fibre insoluble: Ce type de fibre comprend principalement de la cellulose, de la lignine et certaines hémicelluloses. Les aliments qui contiennent la plus grande quantité de cette fibre sont les grains entiers, tels que les couches de son de grains comme le blé.

Selon différents organismes officiels et appuyés par plusieurs études scientifiques, Les recommandations de fibres quotidiennes sont:

  • Adultes: après 18 ans, les recommandations sont de 20 à 35 g / jour, variables en fonction de la situation physiologique; Ainsi, la femme enceinte aura besoin d'un apport en fibres plus élevé en raison de sa tendance à la constipation pendant la grossesse. Il en va de même pour les personnes âgées, chez lesquelles un apport élevé en fibres et un apport en liquides plus important est recommandé, en raison du ralentissement intestinal observé à ce stade de la vie.
  • Enfants et adolescents: Les recommandations chez ces patients sont variées, car il n'y a pas de ligne directrice spécifique. Il a généralement été accepté, et est plus ou moins adapté aux recommandations de chaque organisme officiel, une contribution de la fibre chez les enfants suivant la règle suivante: contribution de la fibre = âge de l’enfant + 5g en contribution journalière minimum et âge + 10g comme contribution maximale. Cependant, les besoins en fibres, surtout après 9 ans, ne sont pas les mêmes chez les garçons que chez les filles.Le tableau suivant, conçu par l'American Heart Association, résume les besoins en fibres en fonction de l'âge et du sexe de l'enfant, bien que ces recommandations soient indicatives et que les conseils du médecin prévalent toujours.

Voici le meilleur laxatif naturel pour éliminer toutes les selles coincées dans vos intestins (Août 2019).