La United States Medicines Agency (FDA) vient d’approuver un nouveau dispositif implantable destiné à améliorer le traitement des apnée centrale du sommeil, de modéré à sévère. Il s'agit de Remede system, qui agit en stimulant un nerf situé dans le thorax et dont la fonction est d’envoyer des signaux au diaphragme pour stimuler la respiration, remplaçant ainsi les signaux que le cerveau doit envoyer au diaphragme pour que la respiration se produise.

Et est-ce que l’apnée centrale du sommeil se caractérise par le fait que le cerveau n’envoie pas de tels signaux, et que les personnes affectées arrêtent de respirer en dormant pendant les pauses pouvant durer dix secondes ou plus, ce qui entraîne une mauvaise qualité de repos ce qui entraîne une somnolence diurne et divers problèmes de santé, qui peuvent être aussi graves que le diabète, l'hypertension ou même des crises cardiaques.

Le système Remede est un dispositif non indiqué pour les patients souffrant d'apnée obstructive du sommeil.

Comment fonctionne l'appareil qui contrôle l'apnée du sommeil

Le système Remede, la nouvelle option de traitement de l'apnée du sommeil, consiste en une série de piles implantées chirurgicalement sous la peau, dans la partie supérieure du thorax, et en un groupe de câbles minces insérés dans les vaisseaux. Sang de la poitrine près du nerf phrénique, ce qui stimule la respiration. Le système est capable de surveiller les signaux respiratoires du patient pendant son sommeil et stimuler le nerf pour déplacer le diaphragme et ainsi restaurer le processus normal de la respiration.

Avant d’approuver l’utilisation de cette méthode, la FDA a analysé les données de 141 patients pour vérifier son efficacité à réduire le Hypopnée Apnée Indice (IAH), qui mesure la fréquence et la gravité des épisodes d’apnée. Après une période de six mois, l'IHA avait été réduit de 50% ou plus chez 51% des patients ayant été implantés avec le système Remede, par rapport à la réduction de 11% chez les patients ne disposant pas de ce système. .

Les experts ont prévenu que l'appareil n'est pas indiqué pour les patients souffrant d'apnée obstructive du sommeil, qui se caractérise par le fait que la personne concernée tente de respirer mais a partiellement ou totalement obstrué les voies respiratoires supérieures. De plus, il ne peut pas être utilisé par des personnes ayant une infection active ou nécessitant une IRM. Dans tous les cas, ce sera toujours le médecin spécialiste qui expliquera au patient les avantages et les risques associés à son utilisation par rapport à d'autres alternatives thérapeutiques.

Tutorat à distance pour publics à handicaps par Caroline Brassard (Août 2019).