Un nouveau médicament pour le traitement de la sclérose latérale amyotrophique (SLA) appelé Teglutik® Il est déjà disponible sur le marché, après l’autorisation, en juin dernier, par l’Agence espagnole des médicaments et des produits de santé (AEMPS).

C'est une innovation formulation de riluzole en suspension oralequi, grâce à sa consistance liquide (sous forme de nectar), est très facile à administrer aux patients retrouvés ou souffrant de dysphagie (difficulté ou incapacité à avaler). Jusqu'à présent, les soignants étaient obligés d'écraser les comprimés de riluzole pour que le patient puisse les avaler ou les administrer par le cathéter, ce qui impliquait un risque d'obstruction.

Une formulation innovante de riluzole en suspension orale (Teglutik®), très facile à administrer aux patients SLA découverts ou atteints de dysphagie, a récemment été approuvée

La sclérose latérale amyotrophique (SLA) est une maladie dégénérative chronique et invalidante qui affecte les motoneurones. Elle est responsable du contrôle du mouvement volontaire des muscles. Bien que les symptômes de la SLA dépendent au départ du neurone moteur affecté, la dysphagie est très fréquente et se manifeste chez 80% des patients au cours de l'évolution de la maladie. Par conséquent, la suspension orale de riluzole améliore considérablement la qualité de vie de ces patients.

L'ELA est une pathologie très complexe pour laquelle il n'y a toujours pas de traitement curatif et le riluzole, qui a été autorisé il y a 17 ans, est le seul principe actif ayant obtenu l'indication dans l'ELA. Au cours de cette période, l'efficacité de ce médicament, capable de prolonger la survie des patients âgés de trois à six mois, a pu être vérifiée.

Percée pour la SLA (Août 2019).