Selon des études récentes, plus de la moitié des femmes pratiquant des sports tels que le jogging, l’aérobic, le step, les arts martiaux ou le basket-ball… souffrent occasionnellement de fuites involontaires d’urine en raison d’un affaiblissement du plancher pelvien dû à une pression excessive sur la région. "Une femme avec un fort abdomen exerce beaucoup de pression sur sa vessie et si le sphincter n'est pas prêt à supporter cette pression, il y aura une perte d'urine", explique le Dr Montserrat Espuña, président de la section Plancher pelvien de la Société. Gynécologie et obstétrique espagnoles (SEGO) et membre du comité d'experts de l'Institut Indas.

Contrairement à ce que l’on pense habituellement, l’incontinence urinaire ne concerne pas uniquement les femmes plus âgées; En effet, le vieillissement n'est qu'un des facteurs de risque favorisant l'apparition de cette pathologie, ainsi que l'obésité, la constipation, la grossesse, l'accouchement et les sports à impact.

Comme toute autre partie du corps, la vessie nécessite également un entraînement pour conserver une forme physique optimale. Pour cette raison, l'Institut Indas recommande de tonifier les muscles du plancher pelvien avec des exercices de contraction appelés exercices de Kegel, un entraînement spécifique visant à améliorer la fonction des muscles et leur capacité de contraction et de continence.

Comment effectuer les exercices de Kegel correctement?

"Au début, une période d'apprentissage est nécessaire. En ce sens, il est recommandé qu'un spécialiste aide le patient à mieux comprendre cette zone de son corps, ainsi qu’à établir un plan d’exercices du plancher pelvien qui lui convienne », explique le Dr Espuña.

L'Indas Institute donne une série de recommandations pour pratiquer ces exercices de manière correcte et efficace:

  • La disposition des muscles du plancher pelvien comporte trois anneaux: autour de l'urètre, un autre autour du vagin et le dernier autour de l'anus. Contractez-les d'avant en arrière puis relâchez-les.
  • Contractez les muscles autour de l'urètre, du vagin et de l'anus et exercez une légère pression pour maintenir la contraction pendant environ cinq secondes, puis relâchez les muscles pendant un temps similaire à celui où ils ont été contractés. Répétez cet exercice pour un maximum de 10 à 12 contractions.
  • Une autre façon de faire la contraction est d’imaginer que chaque section du tube musculaire qui forme votre vagin est une plante différente d’un bâtiment. Essayez de stresser chaque section du tube musculaire de votre vagin en soulevant doucement l'ascenseur jusqu'au premier étage, maintenez-le pendant une seconde et montez au deuxième étage. Tant de "plantes" que vous pouvez. Et puis vers le bas.

Pour améliorer les symptômes d'épuisement involontaire de l'urine avec les efforts, il a été démontré que la pratique de ces exercices était efficace si ces 10 à 12 contractions étaient effectuées environ 2 à 3 fois par jour. "Il est important d'effectuer ces exercices lentement, sans forcer ni ressentir de douleur, en respirant normalement et en évitant de contracter l'abdomen, les fesses ou les cuisses. L’important est de bien le faire, puisqu'un nombre réduit de répétitions bien faites est plus bénéfique que de nombreuses répétitions incorrectes ", conclut le Dr Espuña.

PEDOPHILIE DES ELITES FRANCAISES TEMOIGNAGE DE SEVERINE (Septembre 2019).