L'exercice physique est l'un des piliers nécessaires pour mener une vie saine. Par conséquent, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande de le faire au moins deux heures par semaine. Eh bien, 18% de la population mondiale ne fait pas d'exercice pendant la semaine et 55% consacrent moins de deux heures à ce type d'activité. En ce qui concerne les Espagnols, la moitié (48% pour être exact) n'atteint pas le minimum recommandé par l'OMS. Ces données ont été extraites de II Étude internationale Bupa Health Pulse 2011, réalisée par Bupa (société mère de Sanitas).

La recherche a été développée grâce à 13 373 entretiens menés en ligne en Arabie saoudite, en Australie, au Brésil, en Chine, en Espagne, aux États-Unis, à Hong Kong, en Inde, en Nouvelle-Zélande, au Mexique, au Royaume-Uni et en Thaïlande. Le Brésil - avec 33% - et l'Arabie saoudite 32% - en tête de liste des pays où l'activité physique est moindre, bien que huit répondants sur dix jugent que leur mode de vie est sain (81% et 84% respectivement) . À l’autre bout, on trouve la Chine (58%) et les États-Unis (55%), des pays dans lesquels plus de la moitié de la population déclare consacrer plus de deux heures au sport.

Le travail (46%) et le manque de temps (25%) sont les principaux obstacles que les répondants invoquent comme excuse pour ne pas faire plus de sport

En ce qui concerne les Espagnols, le travail (46%) et le manque de temps (25%) sont les principaux obstacles que les répondants invoquent comme excuse pour ne pas faire plus de sport. Les pourcentages dépassent de loin les autres pays participants. Et c’est que, malgré les bienfaits du sport pour l’esprit et le corps, seuls 38% des Ibères incluent l’activité sportive dans leur routine quotidienne, contre 47% de la population mondiale qui déclare pratiquer l’exercice physique avec assiduité. 22 Espagnols sur 100 reconnaissent qu'ils ne pratiquent le sport que de manière sporadique, car ils ne la considèrent pas comme une activité agréable, bien que 37% pensent qu'il serait souhaitable d'augmenter leur activité physique. Les Mexicains (33%), les Néo-Zélandais (38%) et les Britanniques (39%) montrent également une faible prédisposition au sport.

Être accompagné est toujours un petit effort pour être encouragé à pratiquer un sport et, pour 62% des Espagnols, il est plus agréable de faire de l'exercice physique en groupe ou accompagné d'amis. L'important, cependant, est de garder à l'esprit que même une simple promenade dans un parc ou dans les rues d'une ville vous permet de rester en forme, aide à prévenir les maladies à long terme, améliore notre système immunitaire et le tonus musculaire, contribue à faire baisser la pression artérielle , ou aider à perdre ces kilos en trop. Êtes-vous toujours à la recherche d'excuses pour ne pas porter de chaussures de sport et sortir pour faire du sport?

Source: Bupa / Sanitas

Et Si on Supprimait la Moitié de l’Humanité d’un Claquement de Doigt ? (en 360s) (Août 2019).