Le fait d'identifier un grossesse à haut risque, avant ou pendant son parcours, veille à ce que la femme suive une série plus complète et plus complète de soins spéciaux:

  • Le consultation préconception Il est recommandé, avant de planifier une grossesse, d'identifier les affections sociales et médicales, tant maternelles que paternelles, pouvant être optimisées avant la grossesse, afin d'augmenter les chances d'obtenir des résultats périnatals favorables.
  • Dans la première consultation une histoire clinique complète, une demande de tests de base et autres qui nous aident à contrôler la pathologie de chaque patiente, et un examen gynécologique et mammaire avec cytologie cervicale selon le programme de dépistage en population sera effectué.
  • Protocole de suivi plus individualisé, avec un plus grand nombre de visites chez l’obstétricien, pour contrôler l’évolution et poser un diagnostic précoce de complications. La fréquence de chaque visite et exploration sera déterminée par le type et la gravité de la maladie, entrecoupées de visites à la sage-femme. Vous devrez toujours contrôler: poids, tension artérielle, œdème ou varices, manœuvres de Léopold (présentation et ajustement du bébé), mesure de la hauteur utérine, auscultation cardiaque fœtale (à partir du deuxième trimestre), détection de la dynamique utérine (contractions) (a à partir du troisième trimestre), une exploration cervicale (au deuxième et troisième trimestre et selon le contexte) et des échographies (échographie et doppler fœtal par une unité de diagnostic prénatal).
  • Dans certains cas, il est nécessaire de rester un certain temps admis à l'hôpital traiter d'éventuelles complications après l'accouchement.
  • Parfois il faut que autres spécialistes médicaux valoriser l'état de la mère.
  • La femme enceinte doit être traitée avant, pendant et après l'accouchement, dans un Hôpital de niveau III o spécialisée en médecine materno-fœtale avec unité de soins intensifs néonatals et pour adultes, en cas de complications.

Un fait important dans le contrôle de la grossesse obstétricale à haut risque tenir la patiente toujours au courant du pronostic de sa grossesse, de l’influence de la grossesse sur sa maladie, des complications possibles et de leur prévention, de la fréquence des visites, des signes avant-coureurs devant lesquels elle doit se rendre à l’hôpital, et le moment de l'interruption de la grossesse.

Quels sont les symptômes à surveiller lors d'une grossesse à risque élevé (Septembre 2019).