Il y a des mécanismes simples pour aider le les bébés éliminer l'excès de mucus. Cela peut être fait environ 3 à 4 fois par jour, de préférence avant de prendre pour mieux manger, et aussi avant le coucher:

  • Offrir de l'eau: Le plus évident et simple, même si parfois nous oublions. Un bon état d'hydratation est essentiel pour que le mucus devienne plus liquide, moins épais et plus facile à éliminer en toussant.
  • Environnement humide: Les environnements chauds et secs irritent les voies respiratoires et réactivent davantage de mucus. Au contraire, un environnement riche en humidité améliore la production de mucus. Il n'est pas nécessaire d'avoir un humidificateur. des mécanismes simples, comme placer un verre ou un récipient rempli d'eau près de la source de chaleur de la pièce, de manière à ce qu'il s'évapore naturellement dans l'environnement, sont tout aussi efficaces. Soyez prudent avec les humidificateurs, car ils peuvent faire pousser des spores et des champignons nuisibles à la santé des enfants.
  • Lavage nasal: Cela doit toujours être fait avec le bébé couché et la tête sur le côté. Avec une seringue ou un spray le lactosérum est appliqué dans la narine cela reste en haut, alors que la fosse en dessous est couverte. Puis tournez la tête de l'autre côté et répétez la même opération. Le lavage nasal peut être fait avec plusieurs substances:
    • Sérum physiologique: c'est la méthode la plus courante. Les ampoules de solution saline peuvent être trouvés dans n'importe quelle pharmacie ou supermarché.
    • Sérum hypertonique: c’est un sérum avec plus de sel que le sérum physiologique, que l’on peut acheter en pharmacie. Actuellement, il peut être utilisé chez les enfants de tous âges, y compris les nouveau-nés.
    • Eau de mer: comme le sérum hypertonique, il s’agit d’une eau plus salée, capable de dissoudre le mucus plus efficacement afin que celui-ci soit éliminé par l’enfant.
      Dans tous les cas, pour les lavages nasaux peuvent être utilisés des seringues (dans lesquelles nous appliquons nous-mêmes la pression avec le piston) ou sprays, directement de la pharmacie. Ces derniers sont plus sûrs car, en se classant par âge, le montant à administrer et la pression sont déjà prédéterminés, ce qui gênera moins l’enfant.
  • Aspirat nasal: Les aspirateurs nasaux sont de moins en moins recommandés, car ils finissent par faire l'inverse de l'effet recherché, irritant davantage la muqueuse respiratoire et augmentant le cercle vicieux de la muqueuse. Il existe des aspirateurs à canule, électriques, sous forme de poire ergonomique ..., et même des pincettes pour extraire la morve. Nous ne devrions jamais utiliser de tampons essayer d'éliminer le mucus du nez, car on peut endommager la muqueuse avec les mouvements de l'enfant, et même toucher des corps étrangers.

Bronchiolite : la kiné respiratoire en images (Août 2019).