En règle générale, rapports sexuels pendant la grossesse ils sont seulement contre-indiqué dans les cas où l'utérus a besoin de repos, par menace d'avortement ou de naissance prématurée, rupture du sac amniotique ou du placenta praevia. Mais seulement ça. Les caresses et les échanges d'un autre type sont toujours valables et possibles.

Les rapports sexuels pendant la grossesse sont contre-indiqués dans les cas suivants:

  • Au premier trimestre, lorsqu'il existe un risque d'avortement et qu'il est conseillé de se reposer pour l'utérus. Bien que contrairement à ce que beaucoup de couples peuvent penser, cela n’a rien à voir avec les postures ni avec la possibilité d’endommager le fœtus pendant les rapports sexuels: ce qui se produit, c’est que lors de l’orgasme féminin, il se produit des contractions causées par une substance contenue dans le sperme, la prostaglandine, précurseur de l'ocytocine. C'est la même raison qui explique pourquoi il est recommandé de faire l'amour dans le cas où la date prévue de l'accouchement est déjà passée.
  • Aux deuxième et troisième trimestres, en cas de risque d'accouchement prématuré ou de rupture du sac. Dans ce dernier cas, il s’agit de prévenir le risque d’infection, donc repos et traitement aux antibiotiques sont indiqués.
  • Dans le cas du placenta praevia, qui au lieu d'être placé dans la partie supérieure de l'utérus, déplace et colmate une partie du col de l'utérus.

SE MASTURBER PENDANT LA GROSSESSE : QUELLE BONNE IDÉE ! (Août 2019).