La pratique de triathlon cela demande une dépense assez élevée qui en fait un sport coûteux, principalement en raison de l'investissement initial pour disposer de tout l'équipement sportif adéquat, que nous organiserons pour ses trois sous-sports. Pour cette raison, le plus courant consiste à rejoindre un club de triathlon, où vous pouvez vous entraîner avec des collègues plus expérimentés et disposer du matériel nécessaire via le club ou la fédération.

Pour la test de natation des lunettes de natation, un bonnet en néoprène ou deux caoutchoucs (pour empêcher la température corporelle dans la tête) et une combinaison en néoprène sont nécessaires. Le fait de nager en eau libre rend la température assez basse, il est donc essentiel de maintenir une température corporelle correcte avec l'utilisation de bonnes combinaisons.

Le test de cyclisme c’est sans doute le plus cher en raison de la nécessité d’un vélo de triathlète (très similaire au contre-la-montre cycliste) et de tout le matériel qui va avec, tel que batterie, casque, chaussures de cyclisme, lunettes de soleil, etc. maillot en un seul morceau, avec l'entretien du vélo lui-même. De plus, lors de cet essai, le triathlète a la meilleure occasion de s'alimenter et de s'hydrater. Il est donc nécessaire de fournir des gels de glucose pour recevoir de l'énergie le plus rapidement possible et éviter les évanouissements.

Enfin, la partie de la course à pied il ne nécessite que de bonnes chaussures de course, car il est utilisé le même maillot et les lunettes de soleil utilisées dans la partie cyclisme. De plus, nous devons remplacer le casque du vélo par un bonnet ou une visière qui nous protège des rayons du soleil.

L'école de triathlon du CA Périgueux : Entraînements et compétitions... (Septembre 2019).