Si le nourriture conformes aux normes de production établies par la réglementation européenne, peuvent porter les mentionsécologique'et'biologique' (En Espagne), 'organique'(dans les pays anglo-saxons), ou des abréviations comme 'éco' o 'bio'. Ils peuvent également être combinés et en inclure plusieurs dans le même conteneur.

Il est expressément interdit d’utiliser ces termes dans des denrées alimentaires ou des aliments pour animaux qui ne répondent pas aux exigences ou qui contiennent: organismes génétiquement modifiés (OGM).

Ces mentions peuvent être utilisées à la fois dans les aliments frais et transformés. Dans le cas des aliments transformés, tels que les céréales pour le petit-déjeuner, les saucisses, les pâtes ou les conserves, certaines Les exigences strict:

  • Ils doivent être composés principalement d'ingrédients d'origine agricole.
  • Vous pouvez utiliser des additifs, des arômes, de l'eau, du sel, des vitamines, etc., qui figurent sur une liste d'ingrédients autorisés pour la production biologique dans le règlement n ° 889/2008.
  • Un ingrédient écologique et le même ingrédient non biologique ne peuvent pas être utilisés simultanément.
  • Ils doivent être produits séparément des aliments non biologiques.

Dans ces aliments, vous pouvez trouver le mention 'écologique' dans son étiquetage de trois manières:

  1. Dans la dénomination de vente: c'est-à-dire à côté du nom de la nourriture. Par exemple, "poivrons piquillo bio" ou "macaronis bio". Cela signifie qu'il est conforme aux normes précédentes ou qu'au moins 95% des ingrédients (en poids) sont d'origine écologique.
  2. Dans la liste des ingrédients: conforme aux normes, mais peut contenir des ingrédients agricoles non biologiques.
  3. Dans le même champ visuel que la dénomination de vente et dans la liste des ingrédients: l’ingrédient principal provient de la chasse ou de la pêche, ou le produit est conforme aux normes, mais peut aussi contenir des ingrédients agricoles non biologiques.

Si le terme «biologique» est utilisé dans la liste des ingrédients, le pourcentage total d'ingrédient écologique doit être indiqué. Par exemple, dans une boisson à l'avoine contenant des ingrédients non biologiques, vous pouvez indiquer "bio" ou "éco" à côté du nom du produit sur le devant du récipient. Dans la liste des ingrédients, il apparaîtra "eau, avoine biologique (10%)". ), sel marin".

Étiquetage des aliments biologiques emballés

En plus des mentions expliquées, le aliments biologiques emballés devrait inclure:

En Espagne, le contrôle de la production biologique est effectué par Communautés autonomes, et chacun a son propre timbre et code numérique, qui peuvent être ajoutés à l’étiquetage en même temps que le sceau européen.

  1. Logo écologique de la Communauté européenne
    Logo de la communauté: c'est un timbre vert avec des étoiles blanches formant une feuille. Il peut être situé n'importe où sur l'emballage. En espagnol, il doit indiquer "agriculture biologique". Il est facultatif si le produit biologique est importé de l'extérieur de l'Union européenne.
  2. L'indication de où les matières premières ont été obtenues sera dans le même champ visuel que le logo. Il peut s'agir d'une "agriculture de l'UE" si elle provient de l'Union européenne, d'une "agriculture non-UE" si son origine est située dans des pays tiers ou d'une "agriculture UE / non-UE" si elle contient des ingrédients à l'intérieur et à l'extérieur de l'UE.
  3. Sceau de la communauté autonome
    Un code numérique qui identifie l'organisme de contrôle chargé de s'assurer que les aliments biologiques sont conformes à la réglementation. Identifiez le pays, la méthode de production écologique et l'agence de contrôle. Il est placé juste en dessous du logo. En outre, d'autres logos nationaux ou entités privées peuvent être ajoutés si les produits répondent aux conditions du règlement. En Espagne, le contrôle de la production biologique est effectué par Communautés autonomes, et chacun a son propre timbre et code numérique, qui peuvent être ajoutés à l’étiquetage en même temps que le sceau européen.

L’étiquetage des allergènes alimentaire (Août 2019).