Tout au long de la vie, ils sont produits événements inattendus comme une séparation sentimentale ou la perte d’un emploi, cela nous fait repenser si nous suivons le chemin que nous aimerions vraiment parcourir. D'autres fois, rien ne se passe dans notre environnement, mais quelque chose en nous incite à réfléchir sur le sens de notre existence et si ce que nous faisons chaque jour a un sens pour nous. Lorsque cela se produit, il est essentiel d’écouter nos émotions, de comprendre ce qu’elles nous transmettent et de décider s’il est nécessaire d’introduire des changements, voire des changements. refaire notre vie.

Refaire notre vie: les émotions associées aux changements de vie

Quand la vie tourne de façon inattendue, il faut savoir s'adapter à ces changements. Il peut s’agir de facteurs externes, tels que la rupture avec le couple avec qui j’ai vécu toute ma vie et avec qui j’ai pensé mener à bien une série de projets laissés dans l’illusion, la perte d’un emploi à laquelle j'ai consacré tant d'années d'efforts ou d'efforts, le diagnostic d'une maladie qui exige un changement radical de mon style de vie ou la mort d'un être cher sans lequel je devrais apprendre à vivre différemment.

Mais ces changements peuvent aussi venir a crié de notre intérieur quand nous nous arrêtons pour penser si nous aimons notre propre vie. Voici des exemples de ces changements internes: le célèbre crise des années 40, le retour au travail après une longue période de repos au cours de laquelle nous avons envisagé, le cas échéant, le sens de l’activité professionnelle à laquelle nous consacrons nos journées, ou simplement le changement de ces préférences, de ces goûts ou de ces désirs que nous désirions ardemment Maintenant, ils ne sont plus souhaitables pour nous.

Pour nous adapter au changement qui implique de reconstruire notre vie, nous devons comprendre l’accumulation de émotions que nous ferons l'expérience, et la anxiété ou le peur de l'inconnu ils seront les protagonistes de notre panorama émotionnel. Les changements, même s’ils ne doivent pas nécessairement être accompagnés de mauvaises choses, génèrent incertitude "Pour ce qui peut venir", ou le simple fait de "comment je vais prendre". Par conséquent, malgré le fait que beaucoup de gens sont malheureux ou même effrayés de se sentir anxieux, cela nous aide en fait à adapter notre comportement au changement de manière satisfaisante.

En plus de l’anxiété ou de la peur, le la tristesse Dans certains cas, sous forme de chagrin, de vide ou de mélancolie, en fonction de la façon dont chacun en fait l'expérience, il s'agit également d'un sentiment présent lorsqu'il s'agit de reconstruire notre vie, du moins au début. La tristesse est une émotion qui apparaît avant la perte de quelque chose ou de quelqu'un, ou une situation aimée, ou avant la perspective de pertes futures (par exemple, une illusion).

Refaire notre vie, implique plusieurs fois dire adieu aux gens, aux coutumes, aux habitudes ou aux situations, cela au moins pour un temps que nous aimons, parce que "nous ne pouvons remplir la coupe à nouveau que lorsque nous l'avons complètement vidée". Ce fait suppose l’expérimentation de la tristesse, qui est parfois incompréhensible lorsque la perte ne se matérialise pas car elle n’a jamais existé et ne fait partie que de nos illusions ou de nos projets (par exemple, supposer que vous n’allez pas avoir d’enfant, celui qui grandissait de manière satisfaisante parce que votre vie de famille est ressentie pour cela).

Comment se relever après une rupture amoureuse : Les astuces à appliquer ! (Septembre 2019).