L’introduction de nouveaux aliments au cours de la diversification alimentaire répond non seulement aux besoins nutritionnels du bébé, mais également au développement neuromusculaire correct et aux raisons familiales, culturelles et sociales.

Le lait de vache entier peut présenter des inconvénients s'il est introduit tôt, entraînant une surcharge rénale et augmentant le risque d'allergie ou d'intolérance à cet aliment. En outre, la teneur réduite en fer du lait de vache peut entraîner une anémie ferriprive et une carence en fer sans anémie, ce qui peut entraîner des problèmes de comportement et un développement psychomoteur du bébé. Par conséquent, il est recommandé de ne pas administrer avant l'âge d'un an au moins, étant approprié pour prolonger l'administration de préparations modifiées jusqu'à l'âge de 2-3 ans.

En ce qui concerne les produits laitiers, le yogourt peut être administré après 9 à 10 mois. Il est recommandé de fabriquer ce produit à partir de lait de vache modifié.

En tout état de cause, en l'absence de contre-indication médicale, le lait de vache et ses dérivés devraient être introduits à partir de lait entier. Le bébé a une demande énergétique spécifique pendant sa croissance et son développement que le lait entier aide à couvrir de manière très adéquate.

Bébé : passer du sein au biberon - La Maison des Maternelles (Août 2019).