En plus d'un expert, le soutien de l'environnement le plus proche est très important, même si de nombreuses personnes qui subissent une agression de ce type le cachent à leur famille et à leurs amis pour des raisons de honte. Si c'est votre cas et que vous connaissez quelqu'un qui a subi une attaque de nature sexuelle, le CAVAS (Centre d’assistance aux victimes d’agression sexuelle) recommande:

  • Ne pas interroger, demander des détails ou blâmer la victime.
  • N'offrez pas de jugements de valeur sur ce qui s'est passé ou sur leur mode de vie.
  • Recommandez-lui de dénoncer et de rechercher le soutien d'un spécialiste, au cas où il ne l'aurait pas encore fait.

En plus de se sentir caressé par la famille et les amis, le soutien psychologique spécialisé Il est essentiel de surmonter un événement de ces caractéristiques. Le psychologue aide en premier lieu la victime à ne pas se sentir coupable de ce qui s'est passé et à reconnaître et accepter les sentiments que cet événement provoque, tels que la colère, la colère, la tristesse ou la confusion, entre autres.

La chose la plus importante est que la personne reçoive le soutien émotionnel nécessaire. En plus de cela, le psychologue minimisera l'étendue du stress post-traumatique et contribuera à la restauration cognitive de la victime, c'est-à-dire qu'il retrouvera sa capacité de concentration et de prise de décision. De même, un soutien spécialisé aide la personne à développer son assurance et à apprendre des techniques de prévention qui évitent autant que possible qu'une telle situation se reproduise.

Comment aider une victime de viols et d'agressions sexuelles à la reconstruction (Septembre 2019).