Le thème de Hydratation pendant un entraînement ou la pratique sportive nécessite une mention spéciale dans le régime alimentaire de l'athlète amateur. Et c’est pour cela qu’une consommation correcte de liquides est essentielle avant, pendant et après l’exercice pour de nombreuses raisons:

Avant l'exercice

Les réserves d'eau sont essentielles pour atteindre le même niveau avec un niveau d'hydratation adéquat et éviter les inconforts ou les pathologies associées à une faible consommation de liquide (constipation, muqueuses et peau sèche et irritée, digestion lente, infections de l'urine, etc.).

Avant de faire de l'exercice, il est préférable de boire de l'eau (entre 2 et 3 verres étalés sur les 4 heures précédentes), ce qui, combiné à ce que nous mangeons avec des aliments, nous permet de remplir ces réserves et d'avoir suffisamment d'électrolytes pour faire face à la Je m'entraîne. Si nous planifions une journée sportive plus longue, il pourrait être utile d'ajouter un peu plus de sel à votre nourriture ou de la fournir sous forme de collation salée, car cette petite astuce nous permettra de retenir plus de liquides dans notre corps.

Pendant l'exercice

Pendant l’entraînement ou la compétition, il est essentiel que les Hirata évitent la déshydratation causée par la pratique de l’exercice, et pas seulement par la transpiration, car nous perdons également de l’eau, par exemple par la respiration. Si nous ne contrôlons pas les niveaux de fluides et d'électrolytes, nous pouvons avoir une baisse de nos performances, mais aussi une perte de réflexes, une confusion mentale, une gêne musculaire et digestive, une diminution importante de la capacité d'attention, des crampes musculaires, une pression artérielle basse, etc. pouvoir atteindre dans des cas extrêmes une situation critique de choc.

Si votre entraînement est de type entretien, de courte durée ou pas trop intense, il vous suffira de recourir à l’eau comme source d’hydratation. Cependant, si vous voulez aller un peu plus loin en termes de durée ou d’intensité, une boisson isotonique peut être un bon complément pour reconstituer les électrolytes et les glucides. Un verre toutes les 20 minutes, ou deux si les conditions météorologiques ou l'intensité l'exigent. Vous pouvez les prendre pendant une pause, lorsque le terrain est moins exigeant (si vous faites du vélo ou des courses en arrière-plan) ou avant la deuxième partie de votre jeu (dans les sports à intensité plus élevée, la quantité peut être d'environ 1/2 litre).

Après l'exercice

Bien que pendant l'entraînement, nous ayons pris de l'eau contenant des électrolytes ou une boisson isotonique, nous ne devrions pas attendre d'avoir la sensation de soif de boire, car la déshydratation avoisine les 5%. Ces données sont très simples pour vérifier le poids qu'un athlète perd pendant une compétition où il n'y a aucune possibilité de boire. Par exemple, le pilote Fernando Alonso perd plusieurs kilos lors de ses courses. Ces kilogrammes ne sont rien d’autre que de l’eau et des électrolytes que vous devriez essayer de remplacer dès que possible.

Par conséquent, le recours à ces mêmes ressources (eau, boissons pour sportifs ou collations salées, avec apport de nourriture) est essentiel pour récupérer tout ce qui est perdu dans notre sport et éviter les problèmes ultérieurement. Idéalement, pesez avant et après pour pouvoir calculer les liquides perdus. Nous allons ensuite reconstituer environ 1,5 litre par kilo de poids perdu.

Autres clés à prendre en compte dans votre hydratation

Il y a d'autres problèmes à considérer quand on parle de Comment s'hydrater pendant l'entraînement. Par exemple, s'il fait très chaud et que la température est très élevée, il est préférable de pratiquer le sport tôt le matin ou en fin d'après-midi. Il est également correct de penser que la perte de transpiration sera encore plus grande dans ces circonstances.

Vous ne devez pas non plus faire d'exercice physique à jeun, en raison du risque d'hypoglycémie ou immédiatement après un repas copieux. Dans ce cas, il convient d’attendre au moins deux heures que le processus de digestion soit terminé.

Bien sûr, une hydratation insuffisante peut entraîner des excès, ce que l’on appelle l’hyponatrémie de l’athlète, ce qui pourrait nous causer de graves problèmes.

Musculation: Peut on boire de l'eau durant l'entrainement des abdos (Septembre 2019).