Le dispositif dans lequel le test est réalisé a la forme d’un beignet et déplace à l’intérieur une civière à l’endroit du patient, généralement face visible. La civière se déplace dans le trou du tomographe et reste dans les 20 à 30 minutes qui suivent la prise des images. Contrairement à la résonance magnétique, ce test ne provoque généralement pas de claustrophobie, car le patient ne reste pas dans un endroit fermé. Aucun bruit gênant n'est entendu non plus. En général, il peut être nécessaire de changer de vêtements pour une blouse d'hôpital, bien que cela dépende des centres. Tous les objets métalliques, y compris les prothèses dentaires ou les sonotones, seront supprimés, car ils peuvent interférer avec les images obtenues.

Environ 60 minutes avant la prise des images, le radiopharmaceutique sera administré par voie orale, intraveineuse ou par inhalation. Si le produit radiopharmaceutique est administré par voie intraveineuse, une ligne veineuse sera introduite dans le bras pour l'introduire.

Pendant la procédure, un technicien vous surveillera à travers le verre d'une pièce adjacente et vous demandera de ne pas bouger. Dans le cas où un scanner est réalisé avec du PET, les images du CAT sont généralement prises en premier, puis les images du PET. Parfois, après la TEP, le CAT est répété en utilisant un contraste. Selon l’organe étudié, une procédure différente peut être nécessaire. Par exemple, pour étudier le cœur, une TEP-scan peut être effectuée avant et après l'exercice, ou avant et après l'administration d'un médicament augmentant le débit sanguin cardiaque.

Après le test, on peut vous demander d'attendre un peu que le technicien voie la qualité des images au cas où vous auriez besoin de répéter quelque chose. Le fait de répéter la prise des images ne signifie pas qu'ils ont trouvé quelque chose de mauvais, cela ne devrait donc pas être une cause d'inquiétude. Après le test, la ligne intraveineuse du bras sera supprimée, sauf si vous devez répéter la procédure le même jour.

Complications du PET

La PET est un test très sûr car la dose de rayonnement administrée est très faible. Des réactions allergiques au produit radiopharmaceutique peuvent survenir, mais elles sont extrêmement rares. L'injection du produit radiopharmaceutique peut provoquer une légère gêne dans le bras, mais très brève. Le radiopharmaceutique administré par voie orale n'a pas de goût et son administration par inhalation ne diffère pas de l'inhalation de l'air ambiant.

Comment se déroule un Tep scan à l'ICM ? (Septembre 2019).