Les bandages utilisés dans le pansement kinesiotaping ou neuromusculaire ils peuvent être appliqués selon trois techniques principales différentes, en fonction de la zone à traiter. Bien que certaines variantes aient été développées ces dernières années (en éventail, en mesh, en circulaire ...), les trois formes de base sont les suivantes:

  • Bandage "I": Une seule bande est utilisée et est indiquée pour les petites zones ou les zones linéaires.
  • Bandage "Y": Il est utilisé pour les gros muscles.
  • Bandage "X": Il est également utilisé pour les muscles grands et longs.

Chacun de ces trois types de bandages peut être placé avec ou sans l’étirement de l’autocollant lui-même, en fonction de l’usage du bandage. En ce sens, lorsque vous optez pour une séance de kinésithérapie sans étirement, elle est destinée à faciliter la circulation sanguine et lymphatique, tandis que lorsque vous décidez d'étirer le bandage avant de le mettre, vous essayez d'avoir une correction mécanique pour que le muscle, l'articulation ou le ligament, fonctionne bien. Les bandes vont s'étirer sur une certaine longueur en fonction du type de blessure à traiter.

Après l'application du pansement neuromusculaire

Une fois le bandage appliqué, il sera frotté pour activer l'adhésif thermosensible et sera fermement fixé à la peau. Il est également important de vérifier que le pansement n'a pas été placé correctement, c'est-à-dire d'un bout du muscle à l'autre. Si vous ne faites pas bien, vous pouvez avoir des crampes ou des contractions excessives.

Le bandage, qui peut provoquer des démangeaisons pendant les premières minutes après la mise en place, peut être maintenu pendant 3 à 4 jours et résiste à l'eau, afin que le patient puisse se doucher sans problèmes et sans devoir l'enlever avant ou le protéger avec plastique

Cependant, il est conseillé de ne pas mouiller les bandes avant une heure après l'application pour s'assurer qu'elles sont bien attachées au corps. S'il n'est pas possible d'attendre cette heure, il existe des sprays spéciaux qui aident l'adhérence à être beaucoup plus rapide.

Pour enlever les bandages, il est préférable de privilégier les poils (qui sont généralement rasés avant de les poser) et sans saccades, pour éviter les irritations de la peau et même casser les petits capillaires superficiels. Mouiller le pansement avec de l'eau facilite généralement son retrait, ainsi que nettoyer les restes de l'adhésif avec un peu d'huile imbibée de gaze.

La tendinite de l'épaule (Août 2019).