Le Le VIH Il se transmet par le sperme, le sang, les sécrétions vaginales et le lait maternel. Ce sont des fluides corporels qui ont une concentration de virus suffisante pour infecter une personne.

Par conséquent, il existe trois moyens par lesquels le virus du sida se propage:

  • Voie sexuelle: par contact sexuel, que ce soit par voie vaginale, anale ou orale; L'anale est celle qui présente le plus grand risque en raison de la délicatesse des tissus et de la facilité avec laquelle les plaies peuvent être produites.
  • Voie du sang: Il est produit en partageant tout matériel ayant été en contact avec le sang d'une personne infectée et pouvant ultérieurement entrer en contact avec le sang d'une personne en bonne santé. Il peut s'agir de seringues, d'aiguilles et de tout le matériel utilisé pour effectuer des perçages, des tatouages ​​ou des séances d'acupuncture et qui n'a pas encore été stérilisé. Le risque de transmission par transfusion sanguine est actuellement très faible, grâce aux excellents contrôles effectués sur les dons de sang.
  • Voie verticale (mère-enfant): Lorsque la mère est séropositive, la transmission du virus peut se produire pendant la grossesse, l’accouchement et l’allaitement.

Sur cette base, un certain nombre de groupes ont un risque accru de contracter le VIH:

  • Nouveau-nés de mères séropositives n'ayant reçu aucun traitement pendant leur grossesse.
  • Les toxicomanes qui partagent des aiguilles pour s'injecter des drogues par voie intraveineuse.
  • Les personnes qui ont des relations sexuelles sans préservatif.
  • Les personnes qui ont reçu des transfusions sanguines ou des produits sanguins entre 1977 et 1985 (à cette époque, le dépistage de la maladie dans les dons de sang n'était pas un protocole obligatoire).
  • Prostituées

Dans d'autres liquides tels que les larmes, la salive ou la sueur, le virus est présent mais en quantité insuffisante pour infecter une autre personne. Pour que vous puissiez entretenir une relation étroite avec une personne séropositive sans risque d'infection, tout en prenant une série de précautions.

Comment ne pas attraper le sida?

Pour infecter l'organisme, le VIH doit pénétrer dans la circulation sanguine (voir Prévention du sida) et, pour cela, il faut un moyen de pénétrer, soit par des plaies récentes, soit en infectant directement les muqueuses du vagin, de l'anus ou du rectum, du pénis, bouche, nez et yeux. Autrement, il n'est pas possible de contracter le virus, donc le SIDA il n'est pas transmis dans les cas suivants:

  • Partage de la vaisselle (verres, tasses, assiettes, verres), ustensiles de cuisine et couverts, vêtements ou nourriture. Le VIH ne se transmet pas par la salive ni par l’air. Il n’ya donc aucun danger à vivre avec des personnes infectées, même en cas de partage d’objets, de vêtements et de nourriture avec elles. Il n'y a pas non plus de danger de prendre dans ses bras et d'embrasser un malade, ni de rester près de lui quand il tousse ou éternue.
  • À travers les animaux domestiques. Le VIH ne peut pas être transmis d'humain à animal, ni inversement. Les animaux peuvent être porteurs d'autres virus qui affectent leur propre espèce et leur causent des déficiences immunitaires, mais ils ne sont pas porteurs du VIH et, par conséquent, il n'y a aucun risque que l'être humain soit infecté en vivant avec eux.
  • Avoir un contact avec la salive, la sueur, les selles, l'urine ou les larmes.
  • Pour les piqûres d'insectes. Le cas des moustiques, qui sucent du sang, peut créer de la confusion, mais le moustique n'injecte pas le sang d'une personne (infectée par le VIH ou non) à sa prochaine victime. De plus, le virus ne peut vivre que dans les cellules humaines. Les parasites du paludisme, une maladie transmise par les moustiques, se reproduisent dans l’insecte, ce qui n’est pas le cas du VIH.
  • Dons de sang, de sperme ou d'organes. Les aiguilles et le matériel utilisés lors de tout don sont stérilisés, il n'y a donc aucun risque pour le donneur. Le destinataire pourrait courir un risque si les analyses nécessaires, qui sont obligatoires, ne sont pas suivies.
  • Aller dans les piscines, les sites sportifs, les salles de bain, les centres commerciaux, les cinémas, les restaurants ou tout autre lieu public fréquenté par des personnes infectées.

Comment se transmet le virus du SIDA ? - C'est Pas Sorcier (Août 2019).