Les personnes qui font de l'exercice régulièrement ont une meilleure santé mais, selon les résultats d'une nouvelle enquête publiée par la clinique Mayo, qui a analysé 10 études antérieures incluant 42 807 athlètes de haut niveau, des athlètes de l'élite a une plus grande longévité que le reste de la population, et la exercice de haute intensité réduit les risques de décès dus aux maladies cardiovasculaires, cancer du cancer du côlon ou du sein.

Il est vrai que ce sont des personnes qui, justement en raison de leur dévouement professionnel au sport, ont également des habitudes de vie saines, puisqu'elles suivent un régime alimentaire sain et équilibré et ne consomment ni tabac ni alcool, mais les conclusions de l'étude peuvent être étendues à la population en général. qui pratique habituellement l’exercice physique, car ses auteurs indiquent que, par exemple, marcher au moins une demi-heure par jour peut signifier vivre 10% de plus.

Comme l'a expliqué Alejandro Lucía, co-auteur de l'étude et chercheur à l'Université européenne, ils ont découvert que les personnes qui pratiquent un sport de haute intensité depuis de nombreuses années vivent encore trois ou quatre ans et courent moins de risques de développer une maladie cardiovasculaire ou un cancer. du côlon ou du sein

Les athlètes d'élite vivent encore trois ou quatre ans et courent moins de risques de développer une pathologie cardiovasculaire ou un cancer du côlon ou du sein.

Une autre étude, également publiée par la clinique Mayo, indique que le dépassement d’un certain niveau d’exercice peut nuire à la santé. santé cardiovasculaire. Dans cette étude, les chercheurs ont évalué 2 377 personnes ayant subi une crise cardiaque et affirmé que la mortalité cardiovasculaire augmentait si certaines limites étaient dépassées, par exemple en parcourant 50 kilomètres par semaine.

Le chercheur espagnol note que cette étude a été réalisée avec des personnes ayant subi une crise cardiaque et que, mis à part le risque possible de fibrillation auriculaire, qui doit être surveillé dans ces cas, il n'a pas été prouvé scientifiquement que l'exercice est mauvais pour la santé. casquette et que, au contraire, il a été prouvé que le risque est un mode de vie sédentaire.

Parmi les avantages de l'activité physique, cet expert souligne la diminution de la mortalité cardiovasculaire et des cancers du côlon et du sein - réduisant également le risque de récidive tumorale chez les patients qui en ont déjà eu - et atténuant la neurodégénérescence associée au vieillissement.

Formation Lifting Colombien avec la "Suction Cups Machine" (Août 2019).