En matière économique, en Espagne, contrairement à ce qui se passe dans d’autres pays européens, le mères célibataires ils ne disposent pas d'aides spécifiques. Cependant, certaines subventions peuvent être soutenues par leur statut de mère.

  • Déduction Maternité. Les mères d'enfants de moins de trois ans qui travaillent pour d'autres personnes ou pour le leur et qui cotisent à la sécurité sociale ou à un fonds commun de placement peuvent en bénéficier. La déduction peut être effectuée de deux manières: par déduction fiscale sur le compte de résultat ou par un revenu mensuel sur le compte bancaire. Dans les deux cas, le montant maximum sera de 1 200 euros par an pour chaque enfant.
  • Allocation familiale pour enfant à charge. L'aide financière dépendra du nombre d'enfants et du revenu mensuel à la maison. Dans le cas d'un enfant ou d'un enfant nourricier de moins de 18 ans sans handicap, le montant sera de 291 euros par an (24,25 euros par mois), lorsque le revenu de la femme ne dépassera pas 11 490,43 euros par an.

Les deux aides sont compatibles, ainsi la femme peut avoir accès aux deux. Vous trouverez des informations à l'Agence des contributions, à l'Institut national de la sécurité sociale et dans le dernier Guide sur l'aide et les services sociaux pour les familles publié par le ministère espagnol de la Santé, des Services sociaux et de l'Égalité.

De même, chaque communauté autonome met à la disposition de ses citoyens certaines aides à la maternité ou aux familles défavorisées qui peuvent aussi être intéressantes. Demandez au ministère régional du Bien-être social de votre région.

En tout état de cause, les quelques études menées à cet égard montrent que la plus grande source de soutien, à la fois économique et social, provient en grande partie de la famille. Et que l'administration publique a encore un long chemin à parcourir dans ce domaine.

Associations d'aide aux mères célibataires

Les associations sont également une ressource très utile car elles jouent un rôle important dans les soins et l’orientation des mères célibataires. Dans presque tous les pays, nous pouvons trouver des entités de ce type qui fournissent des informations et des conseils et servent de point de rencontre pour les mères dans cette situation afin de partager leurs expériences et d’apprendre de celles d’autres.

En Espagne, ils sont, par exemple:

  • Association des mères célibataires par choix (MSPE).
  • Association de solidarité avec les mères célibataires (ASMS).
  • La Fédération des mères célibataires (FAMS).
  • Fondation de la famille monoparentale Isadora Duncan.

En outre, dans certains pays d'Amérique latine, des organisations poursuivent le même objectif, telles que l'Association des mères célibataires unifiées du Mexique ou l'Association des mères célibataires (familles monoparentales) en Colombie.

Fraudes : Les associations inquiètent (Vendée) (Septembre 2019).