Pour exister et se sentir vivant, l'être humain a besoin du regard de l'autre car, comme un miroir, il rend son existence. Ce moment de présentation dans la société est l’une des expériences clés de la vie d’un travesti.

Le travesti pose le dilemme de se montrer aux autres ou de rester caché, et est conscient qu'il attirera l'attention et fera face à la réaction de la famille et de la société. Mais malgré les difficultés et les incertitudes, la travestissement c'est une expérience qui, pour atteindre sa plénitude, se vit en soi dans l'expérience même d'être sexué, mais aussi dans l'interaction avec les autres et l'environnement. Ce sont deux aspects indissociables.

Pour le travesti, se cacher et se réprimer, c'est survivre, mais c'est aussi être moins authentique. Prétendant un rôle qui ne soit pas ressenti par les êtres chers, certains créent une tension qui explose tôt ou tard; pour d'autres, au contraire, il leur procure la tranquillité d'une continuité assurée, mais en marge d'une vie sociale désirée.

Une autre alternative pour vivre un travesti est de se protéger après l'anonymat offert Internet, pour accompagner cette solitude d’une partie de elle-même qui ne peut se manifester librement mais ne peut être ignorée non plus; ou, si vous allez un peu plus loin, vous pouvez partager l'expérience d'être un travesti parmi des personnes similaires, dans un espace uniquement habité par des égaux.

Quel que soit le choix, les conséquences de montrez votre propre travestissement au voisin ils échappent au contrôle de celui qui le montre, alors qu'exorablement les effets sont intégrés à la vie.

Le désir d'une vie digne en travesti

Le désir d'un vie digne C'est aussi le désir d'un travesti. Et pour mener une vie décente, il faut couvrir les besoins les plus élémentaires: avoir une alimentation équilibrée, avoir accès à des soins de santé efficaces, vivre sous un toit qui abrite des installations d'usage quotidien, avoir des vêtements adaptés à l'identité et aux circonstances ... , et implique également d’avoir la possibilité d’être qui vous êtes.

En général, il est douloureux de connaître et d'avoir besoin de vous différemment de la plupart des gens. La lutte intérieure est inévitable et fait face à la conséquences de la différence conduit à plusieurs reprises à traiter dans un crise existentielle épuisant Un processus critique dans la vie d'une personne peut être enrichissant ou dévastateur, selon que l'on s'oriente vers l'acceptation et la résolution satisfaisante des problèmes, ou vers la résignation et la frustration, la culpabilité et l'anxiété, allant même jusqu'à la dépression profonde et au suicide.

Avant toute alternative identité sexéeplus encore chez la minorité, le désir de mener une vie digne est toujours basé sur le droit à la libre détermination. Cependant, pour que ce droit soit une réalité, un fait vérifiable, ce n'est pas seulement pour le travesti de le respecter, mais pour toute la société dans son ensemble.

Le travestisme, au même titre que les autres identités sexuées, nous rapproche de notre essence, de notre compréhension de ce qu’est l’homme et de la femme et, en bref, ouvre un horizon à la connaissance de la nature humaine, dans sa véritable et une véritable diversité, à travers le processus de sexualisation.

Lesbian community in The Netherlands - Anthropology of the Dutch (Août 2019).