Le médicament anti-âge a un grand allié dans le diagnostic génétique, ce qui permet d’identifier des problèmes physiques qui pourraient nuire à la qualité de vie des personnes qui en souffrent. De cette manière, en agissant à temps pour prévenir de futurs bouleversements, il serait possible de retarder le processus de vieillissement de la population.

Les experts réunis au 10ème Congrès international des Société espagnole de médecine anti-âge et de longévité (SEMAL), qui a eu lieu récemment, ont indiqué que de grands progrès étaient accomplis dans le diagnostic génétique et José Serres, président de SEMAL, a souligné l'importance de pouvoir modifier le mode de vie lorsque la prédisposition de l'individu est connue. souffrir de certaines conditions.

Le diagnostic génétique permet d’individualiser le médicament, car la constitution génétique de chaque personne conditionne à la fois les affections dont elle souffre et sa réponse aux traitements.

Il s'agit de médecine prédictive, qui est basé sur le principe que la génétique influence un pourcentage élevé (25-35%) des pathologies qu'une personne peut subir, ainsi changer ses habitudes peut réduire le risque Il doit développer certaines maladies.

Le diagnostic génétique permet en outre d’individualiser le médicament, car la constitution génétique de chaque personne conditionne autant les affections qu’il subit que sa réponse aux divers traitements possibles et les effets secondaires que les médicaments peuvent produire sur lui.

Allonger la vie

Les traitements anti-âge visent non seulement à prolonger l'espérance de vie, mais aussi plus bas le âge biologique des patients.

La médecine anti-âge de la génomique utilise des disciplines telles que la pharmacogénomique, qui étudie la réponse du patient aux médicaments; la nutrigénomique, qui vérifie les résultats obtenus avec le régime en fonction de la constitution génétique; et kinésiogénique, qui observe les réactions d'un individu, en fonction de sa génétique, contre l'exercice physique. De plus, l’influence du stress sur la génétique est étudiée.

Les spécialistes ont observé que les personnes qui suivent des traitements anti-âge peuvent réduire leur âge biologique jusqu'à huit ans par rapport à leur âge chronologique. En plus de ces traitements, les experts conseillent aux adultes de suivre un régime équilibré, de contrôler leur stress et de faire régulièrement de l’exercice physique modéré.

L’important, c’est non seulement de donner des années de vie, mais de les vivre, raison pour laquelle la médecine anti-âge a pour objectif de retarder ou de réduire l’impact de toutes les pathologies associées au vieillissement, ainsi que de toutes les affections sans traiter des maladies proprement dites, ils n'affectent les majors que par leur âge.

Source: EUROPE PRESSE

Comment aider une personne qui a le SED et/ou un TAG (Septembre 2019).