Lors de l'évaluation de la réalisation d'un activité physique par un adolescent, il peut y avoir des questions ou des doutes. Nous répondons aux questions les plus courantes:

Compétition ou spécialisation?

La spécialisation sportive et la compétition nécessitent une dédicace quasi exclusive dès le plus jeune âge, mais il existe une différence entre elles:

La première permet à l'adolescent d'assimiler les techniques sportives et de générer des réflexes plus facilement. Bien que, d'autre part, puisse causer des déséquilibres dans le développement physique, ce qui influence négativement la formation corporelle des jeunes.

La compétition "saine" favorise la structure et l'organisation du comportement physique et psychologique de la personne. Certains critiques pensent que la compétition exige un entraînement prématuré et difficile, car l’objectif de ce sport est actuellement de rechercher la marque ou le record du vainqueur.

L'enfant qui fait du sport est-il plus grand?

Non. La taille est principalement régulée par le facteur génétique. La taille du père et de la mère influera sur 80% de ce que l'adolescent développera éventuellement.

Est-il vrai que l'adolescent qui fait du sport est plus mince que celui qui ne le pratique pas?

Oui, certaines études montrent que le pourcentage de graisse chez les jeunes athlètes est inférieur à celui des non-athlètes, en raison de l'épuisement physique qu'ils subissent quotidiennement.

La maturation osseuse d'un adolescent est-elle affectée par l'entraînement d'un sport?

Non. Chez les jeunes qui s'entraînent habituellement dans différents sports (cyclisme, tennis, etc.), il a été prouvé que leur pratique n'influençait pas la maturation osseuse.

Est-il vrai que les filles qui font de l'exercice physique retardent l'apparition de la première règle par rapport à la population en général?

Oui, l’entraînement physique peut être accompagné d’un retard dans l’apparition des cycles menstruels.

Les adolescents asthmatiques peuvent-ils faire du sport?

Oui, tant qu’ils maîtrisent l’asthme, ils peuvent faire du sport comme toute autre personne. Être actif et faire de l'exercice aide la personne asthmatique à être en forme et à maintenir un poids santé. En outre, il peut renforcer les muscles respiratoires et améliorer le fonctionnement des poumons.

FAQ Alex & PJ répondent à TOUTES vos QUESTIONS ! by Bodytime (Août 2019).