Le pronostic de la sciatique est très bon, bien que la douleur puisse durer plusieurs jours. En réalité, le traitement ne fait que calmer la douleur et la sciatique disparaît d'elle-même en deux semaines au plus. C'est le cas la plupart du temps. De la même façon, la sciatique réapparaîtra chez la plupart des patients qui en souffrent.

Il existe des signes avant-coureurs qui forcent le médecin à effectuer davantage de tests pour éliminer les tumeurs, les lésions nerveuses ou d’autres causes graves de sciatique. Ces signes sont:

  • Avoir plus de 50 ans et n'avoir jamais subi d'attaque de sciatique.
  • Ne répondez pas au traitement après quatre semaines.
  • Augmentation progressive de la zone sans sensibilité.
  • Perte d'entraînement à la propreté.
  • Perte de poids ou d'appétit, ou fièvre accompagnante.
  • Cancer précédent
  • Endocardite ou septicémie antérieure.

En présence de l'un de ces signes, une analyse de sang, une radiographie de la colonne vertébrale et une IRM doivent être effectuées. Avec ces tests, un spécialiste peut identifier les causes graves ou proposer un traitement définitif.

Lorsque la sciatique est à l'origine d'une hernie discale mais que les crises se produisent très souvent ou que le patient présente l'un des signes précurseurs précités, il convient d'évaluer la neurochirurgie au cours de laquelle le disque vertébral sera retiré (discectomie lombaire).

Exercice efficace contre la sciatique (Septembre 2019).