Les effets de changement climatique elles deviennent de plus en plus évidentes et commencent à être montrées de manière très graphique et incontestable. L’exemple le plus paradigmatique est le extinction dans une clé australienne de la première espèce de mammifère, un petit rongeur qui, selon les experts à l'origine d'une étude de l'Université australienne du Queensland, en collaboration avec des membres du ministère de l'Environnement de la région océanique, aurait disparu après sa destruction son habitat en raison de l'augmentation des niveaux d'eau.

Selon le rapport, qui a été repris par plusieurs médias australiens, des chercheurs disent que la dernière visualisation de l'espèce date de 2009

Le Melomys rubicola, comme cette espèce de rongeur dans le domaine scientifique, il était originaire d'un petit îlot, Bramble Cay, situé entre l'Australie et la Papouasie-Nouvelle-Guinée. L’île, située à trois mètres au dessus du niveau de la mer, a été victime, selon les experts, des conséquences du changement climatique, avec des phénomènes atmosphériques de plus en plus puissants qui ont provoqué son inondation et la destruction totale de l’environnement celui qui développe la vie de ce petit mammifère.

Bien que surprenant, l'extinction de Melomys rubicola causée, selon les chercheurs, par le changement climatique généré par l'homme, n'est pas une nouveauté pour les scientifiques. Ce n'est pas pour rien que cette espèce, enregistrée par les citoyens européens au milieu du XIXe siècle, avait déjà diminué de manière alarmante en 1978, lorsque le déclin avait été vérifié visuellement par une expédition scientifique.

Selon le rapport actuel, auquel plusieurs médias australiens ont fait écho, les chercheurs affirment que la dernière visualisation de l'espèce date de 2009. La disparition de ce rongeur dans l'écosystème de la petite clé australienne remet au centre du débat le risque l'élévation du niveau de la mer pour la population des îles et des zones côtières due à la hausse des températures qui provoque la fonte des pôles.

Le changement climatique : comprendre ses causes et ses conséquences pour mieux réagir (Octobre 2019).