En principe, les patients parkinsoniens n'ont pas des besoins nutritionnels différents de ceux en bonne santé, à l'exception de ceux qui souffrent de diabète, d'un taux élevé de cholestérol ou de triglycérides, d'une pathologie gastro-intestinale telle que la maladie cœliaque ou l'intolérance au lactose. . Mais ils présentent certaines difficultés issues de leur pathologie (soit en rendant difficile la mastication, l'avalage, la production de salive, la perte d'appétit, la constipation ou toute autre chose), qui rendent nécessaire une attention particulière lors de leur alimentation.

L’objectif principal est de s’assurer que leur état nutritionnel ne reflète pas ces limitations, en essayant de trouver un régime alimentaire varié et équilibré qui leur apporte les nutriments nécessaires. Une alimentation inadéquate peut favoriser l'apparition d'autres affections telles que: infections (et retarder sa guérison), faiblesse musculaire (aggravée par l'hypokinésie de la maladie de Parkinson), ulcères de la peau du patient s'il reste au lit pendant longtemps ...

Parsons, par ailleurs, est une pathologie qui présente un besoin énergétique élevé, les tremblements de terre provoquant la consommation d’une grande quantité d’énergie. Un bon apport permettra d'éviter la perte de poids non désirée. En outre, une alimentation correcte peut atténuer dans une certaine mesure les effets indésirables du traitement (constipation et nausées), car l’absorption des médicaments dans l’intestin lorsque celui-ci contient des aliments est plus lente.

Cependant, il convient de rappeler que le lévodopade par sa nature, c’est un médicament qui, s’il est administré avec des aliments riches en protéines, peut être moins efficace. Si le patient ou le soignant constate une aggravation des symptômes, la quantité de protéines ingérées doit être réajustée.

N'oubliez pas que si la maladie est à un stade avancé, il sera conseillé gérer la nourriture en petits morceaux; et qu'il est préférable de prendre de petites portions de nourriture, distribuées tout au long de la journée et composées de divers nutriments, ce qui facilitera la prise sans affecter l'équilibre nutritionnel.

Bien entendu, toute perte de poids injustifiée doit toujours être discutée avec le médecin.

Cette femme invente un moyen de lutter contre la maladie de Parkinson! (Août 2019).