Pendant étéet principalement en raison du nombre accru d'activités de plein air, le nombre de cas de traumatisme facial, et les enfants sont les plus susceptibles de les subir, selon la Société espagnole de chirurgie buccale et maxillo-faciale (SECOM).

Ces experts ont mis en garde contre l’importance des précautions extrêmes, car la plupart des accidents se produisent lors de petits trajets où, par exemple, l’enfant n’est pas mis le casque à bicyclette ou l’on n’utilise pas de système de retenue adéquat se rendre en voiture, explique le Dr Juan Antonio Hueto, de l'unité de chirurgie buccale et maxillo-faciale de l'hôpital Quirón de Barcelone.

Le risque est plus grand chez les enfants car ils peuvent être tomber en jouant ou en glissant sur le bord du bassin quand ils courent pieds nus. Ainsi, selon un rapport préparé par l’hôpital Cruces de Bilbao, l’incidence la plus élevée de Fractures maxillo-faciales chez les enfants Il survient chez ceux qui ont entre 8 et 10 ans. Tandis que chez les moins de cinq ans, les plus fréquentes se situent dans l'orbite et l'os frontal, à partir de cet âge, elles surviennent principalement au maxillaire et à la mâchoire.

L’incidence la plus élevée de fractures maxillo-faciales chez les enfants est observée chez les personnes âgées de 8 à 10 ans.

Le Dr Huego a également mis en garde contre le danger de sauter tête la première dans l’eau, dans une piscine ou dans la mer. Pour éviter les accidents, le spécialiste recommande d’utiliser des chaussures appropriées et de ne se baigner que dans les zones autorisées et où profondeur

Selon le Dr Fernando Espin, du service de chirurgie buccale et maxillo-faciale de l'hôpital Torrecárdanas de Almería, 50% des blessures au visage qu'ils traitent chaque année au centre sont dues à des accidents de la route. 30 % aux agressions et 20% aux accidents domestiques. Cet expert souligne que des mesures préventives telles que l'utilisation d'un casque et d'une ceinture de sécurité ont contribué à réduire l'incidence de ces blessures au cours des deux dernières décennies.

Psychologie sociale: l'effet caméléon, ou la puissance des reflets (Septembre 2019).