Selon plusieurs études, l'exercice pourrait aider à prévenir l'acidémie et d'autres types de démence chez des personnes en bonne santé. Cependant, une nouvelle étude de l'Université d'Oxford a révélé que ces améliorations ne se produisent pas chez les personnes déjà diagnostiquées avec démence légère, en démontrant chez un grand nombre de patients au début de la maladie qu’après plusieurs mois d’activité physique cardiovasculaire ou de force physique, non seulement ils ralentissaient la progression de leurs symptômes, mais aussi la détérioration cognitive associée à cette maladie neurodégénérative Cela pourrait empirer.

L’étude qui en a fait l’objet a été publiée dans la revue BJM et a rassemblé 494 personnes de plus de 70 ans chez lesquelles on a diagnostiqué une démence légère ou modérée. Parmi ces patients, 329 ont suivi un entraînement d'intensité modérée à élevée consistant à soulever des poids ou à faire du vélo, avec une fréquence de deux jours par semaine pendant quatre mois, tandis que les autres ont maintenu leur activité et leurs soins habituels.

Faire de la musculation ou du vélo améliore la condition physique des patients atteints de démence, mais n'améliore pas leurs symptômes

Meilleure forme physique, aggravation des symptômes

Les résultats ont montré que les patients qui avaient suivi la formation amélioraient leur forme physique à court terme, même si cela ne se traduisait pas par une amélioration de leur indépendance quotidienne, y compris par le risque de chute, ni par leur qualité de vie ni par leurs avantages comportementaux. . De plus, et ce qui est le plus important, ils n’ont pas constaté d’amélioration des symptômes de la démence, et on a même constaté qu’ils s’étaient aggravés, bien que légèrement.

Les chercheurs sont parvenus à la conclusion qu'un programme d'entraînement aérobique de force moyenne ou élevée ne ralentissait pas la progression de la détérioration cognitive chez les personnes atteintes de démence légère ou modérée, et pouvait même s'aggraver sous cet aspect. effets positifs sur la forme physique. Les auteurs estiment que davantage d’études portant sur d’autres types d’exercice, comme le pilates ou le yoga, sont nécessaires pour étendre ces conclusions.

6 choses à mettre en place suite à un diagnostique d'Alzheimer chez un proche (Août 2019).