De nouvelles recherches corroborent les avantages de l'exercice physique chez les personnes âgées et révèlent que l'augmentation de l'intensité ou de l'intensité de l'activité physique après 65 ans peut améliorer le bien-être électrique du cœur et réduire ainsi le risque d'infarctus du myocarde.

Pour mener à bien cette étude, les scientifiques ont sélectionné 985 personnes (âgées en moyenne de 71 ans) qui ont participé à une étude approfondie sur les facteurs de risque de la pathologie cardiaque chez les personnes de plus de 65 ans. Étude de santé cardiovasculaire- et analysé 24 heures d’enregistrements de moniteurs cardiaques de ces personnes, effectués sur cinq ans.

Les personnes qui marchaient de plus en plus vite et consacraient plus de temps à des activités qui les maintenaient physiquement actives avaient jusqu'à 11% moins de risques de subir une crise cardiaque ou une mort subite

La fréquence cardiaque, ou le temps qui s'écoule entre deux battements de coeur, varie en fonction de facteurs tels que la santé du cœur et du système nerveux qui régit cet organe, et les premiers troubles qui se produisent dans ce système se manifestent sous forme de: des changements dans la variabilité de la fréquence cardiaque, certaines modifications qui prédisent le risque de subir une crise cardiaque dans le futur.

Les auteurs de l'étude ont constaté que les personnes qui marchaient plus vite et passaient plus de temps dans leurs activités de loisirs qui les maintenaient physiquement actives présentaient des rythmes cardiaques moins irréguliers et une plus grande variabilité du rythme cardiaque par rapport aux moins actifs.

Ces experts ont également calculé la différence entre les niveaux d'activité physique les plus élevés et les plus bas et ont conclu que les plus actifs présentaient un risque moins élevé de subir une crise cardiaque ou de mourir subitement d'une insuffisance cardiaque de 11%. À son avis, tout type d’exercice vaut mieux que de ne rien faire, mais maintenir ou augmenter la distance parcourue ou le rythme de la marche en vieillissant augmente les avantages pour le cœur.

Insuffisance cardiaque : la réadaptation par l'activité physique (Août 2019).