Enfants diagnostiqués avec Trouble d'hyperactivité avec déficit de l'attention (TDAH) qui pratiquent une activité physique ou font du sport plusieurs jours par semaine, améliorent leurs résultats scolaires. C’est l’une des conclusions tirées par des scientifiques espagnols de l’Université de Jaén, du groupe de recherche sur l’activité physique appliquée à l’éducation et à la santé (AFAES), après avoir examiné des études internationales des 17 dernières années analysant activité physique sur la cognition et le comportement chez les enfants et les adolescents de 6 à 18 ans.

L'étude, qui a été publiée dans la revue Recherche sur les déficiences développementales, conclut que l'exercice physique pendant 20 à 30 minutes, comme la marche rapide, la course à pied ou le vélo, améliore immédiatement niveaux d'attention et de concentration chez les enfants. Et souligne qu'un programme d'activité physique planifié d'une durée minimale de cinq semaines, de trois à cinq séances hebdomadaires, accroît à moyen et long termes l'activité cérébrale, améliore les fonctions exécutives et incite davantage les enfants atteints de TDAH coopérative avec l'apprentissage, de sorte que leur performance scolaire progresse.

Le sport favorise la ségrégation de la dopamine, un neurotransmetteur lié à la mémoire et aux processus cognitifs associés à l'apprentissage

Face à ces données, les experts recommandent aux enfants atteints du TDAH de pratiquer un sport et de bénéficier du soutien familial et social dont ils ont besoin. N'oubliez pas non plus que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande à tous les enfants de faire 60 minutes d'exercice physique au moins cinq jours par semaine.

Pourquoi l'exercice améliore-t-il le TDHA?

Selon cette étude, une activité physique d'intensité modérée ou modérée à vigoureuse favorise la concentration car active le facteur neurotrophique, une protéine qui permet aux neurones de survivre et qui favorise la croissance de la région de l’hippocampe, qui est liée à la mémoire. En outre, le sport favorise la ségrégation de la dopamine, un neurotransmetteur que les neurones utilisent pour communiquer entre eux et qui est également lié à la mémoire et aux processus cognitifs associés à l'apprentissage. Cependant, l’étude conclut que des recherches supplémentaires sont nécessaires sur l’effet de l’exercice physique sur les soins.

Le TDAH affecte 6,8% des écoliers en Espagne. Le trouble d'hyperactivité avec déficit de l'attention est un trouble chronique qui commence généralement à se manifester dès l'âge de six ou sept ans. On pense que plus de 80% des enfants continueront de souffrir de ce problème à l'adolescence et qu'entre 30% et 65% d'entre eux continueront d'être touchés à l'âge adulte.

trouble de attention traitements neurocognitifs (Août 2019).