Quatre types de formes évolutives de la sclérose en plaques ont été décrits:

Formulaire d'envoi en cas d'épidémie (Expéditeur récurrent)

Il s’agit de la forme de présentation la plus fréquente de la sclérose en plaques, dans 85% des cas. Elle se caractérise par des attaques d'épidémies de dysfonctionnement neurologique qui disparaissent complètement en quelques jours ou en quelques semaines. Lorsqu'ils se répètent, ils laissent des séquelles neurologiques. Pour qu’il s’agisse d’une épidémie, les symptômes doivent durer au moins 24 heures; En outre, pour prendre en compte deux épidémies différentes, elles doivent toucher des zones différentes et doivent être espacées d'au moins un mois.

Forme secondaire progressive

C'est la forme d'évolution de la plupart des cas de sclérose en plaques qui commence par une forme récurrente lors d'épidémies, de sorte qu'après 10-15 ans d'évolution d'épidémies, il se produit soudainement une détérioration progressive voie dégagée. C'est la forme la plus fréquente dans les phases tardives et elle entraîne un plus grand degré d'incapacité neurologique.

Forme primaire progressive

De cette manière, les patients ne connaissent pas d’épidémie, mais une détérioration fonctionnelle constante dès le début de la maladie. Elle survient chez 10% des patients atteints de sclérose en plaques et constitue la forme de diagnostic la plus difficile car elle ne présente pas les manifestations "typiques" de la sclérose en plaques.

Forme progressive-récurrente

Dans ce cas, les patients présentent une détérioration progressive dès le début, mais des épidémies apparaissent au cours de l'évolution de la maladie. Il survient dans 5% des cas de sclérose en plaques.

Les differents symptomes de la sclerose en plaques et leur evolution-Pr E Waubant-ARSEP 2017 (Septembre 2019).