Les établissements où les tatouages ​​sont effectués doivent satisfaire à une série d'exigences hygiéno-sanitaires offrant des garanties de sécurité au client. Cet aspect est réglementé par le ministère de la Santé et les communautés autonomes, dont la réglementation établit, de manière généralisée, que:

  • Les installations doivent comporter quatre zones différentes: la salle d'attente, la salle de travail, le nettoyage du matériel et les toilettes.
  • Ces établissements doivent être propres, ventilés, désinfectés, commandés et bien conservés.
  • La présence d'animaux dans l'une des salles de ce type de centre est interdite.
  • Les ustensiles et le matériel utilisés pour percer la peau doivent être à usage unique ou, à défaut, être correctement stérilisés. Le tatoueur doit retirer l'emballage de ces produits devant le client.
  • Le professionnel qui va effectuer un tatouage doit être vacciné contre l'hépatite B et le tétanos afin d'éviter toute contagion au patient.
  • Il doit également respecter une série de règles d'hygiène élémentaires, telles que se laver les mains avant et après chaque représentation, utiliser des gants chirurgicaux à usage unique, se couvrir la bouche avec un masque, se couvrir la plaie de plastique imperméable, porter des vêtements de travail exclusifs et Ne pas fumer, manger ou boire dans les zones de travail.

Needle and syringe programs in prison: it can be done (Septembre 2019).