Le électrohypersensibilité o syndrome d'hypersensibilité électromagnétique C'est un trouble dont souffrent certaines personnes après une exposition prolongée à champs électromagnétiquesconstitués par le rayonnement de la téléphonie mobile, des lignes à haute tension, des réseaux wifi et des appareils ménagers, et dont les émissions qui, pour le reste de la population, passent complètement inaperçues, provoquent une série de symptômes physiques, et même émotionnel (tristesse et dépression), qui interfèrent avec le développement normal de votre vie.

L’organisme des personnes touchées réagit devant le pollution électromagnétique considérant qu’il s’agit d’une agression externe, qui se traduit par différents problèmes de santé, tels que insomnie, nervosité, fatigue chronique, vertiges, maux de tête, tachycardie, difficultés de concentration et perte de mémoire, troubles digestifs, infections récurrentes et sentiment de tristesse sans raison, parmi autres d'autres

L'expansion des nouvelles technologies, qui fait vivre la majorité de la population entourée par les ondes électromagnétiques de l'utérus, pourrait être à l'origine de l'électrohypersensibilité

Bien que certains experts affirment qu’il n’existe aucune preuve scientifique que les radiations émises par la technologie Wi-Fi, par exemple, nuiraient aux êtres humains qui y sont exposés, le fait est que des organisations internationales telles que le Parlement européen, l’Assemblée parlementaire du Conseil d’Europe, l’Association médicale autrichienne, et même une décision du tribunal social n ° 24 de Madrid, qui a accordé en 2011 l’incapacité de travail à un travailleur touché par ce syndrome, ou un cas similaire récemment rencontré devant le tribunal social n ° 24). 16 de Valence, sont des exemples de réglementations ou de recommandations contre ce problème environnemental. Un désordre qui a touché le public grâce à un personnage de la célèbre sérieMieux appeler Saul, qui le subit à sa première saison.

L'hypersensibilité électromagnétique est-elle traitée?

Certains experts estiment que les personnes souffrant d'électrohypersensibilité peuvent avoir un système immunitaire plus faible ou une plus grande vulnérabilité aux effets de ces radiations, comme s'il s'agissait d'une sorte d'allergie. Bien que l’expansion des nouvelles technologies, qui vit dans la plupart des pays développés entourés d’ondes électromagnétiques de l’utérus, pourrait être à l’origine de ce phénomène et entraîner une multiplication du nombre de personnes affectées à court terme. .

Il n'y a toujours pas de connu traitement qui corrige l'hypersensibilité électromagnétique, et il a été observé que les personnes touchées deviennent de plus en plus sensibles aux champs dont les émissions sont de plus en plus faibles. La seule chose à faire pour atténuer leurs symptômes est donc d'éviter autant que possible l'exposition en prenant des mesures telles que:

• Demandez à un spécialiste d'examiner votre maison et votre lieu de travail pour déterminer les principales sources de rayonnement susceptibles de vous affecter afin de minimiser l'exposition à vos émissions.

• Remplacez les téléphones sans fil par des lignes fixes et les réseaux Wi-Fi par une connexion par câble (Ethernet).

• N'utilisez le téléphone mobile que si cela est essentiel et, dans ce cas, faites-le dans des zones bien couvertes et utilisez le haut-parleur pour le maintenir le plus loin possible de la tête.

• Utilisez des tissus naturels et évitez les tissus synthétiques (qui favorisent l'électricité statique), aussi bien dans les vêtements domestiques que dans les vêtements.

• Ventilez la maison au moins 15 minutes par jour.

• Retirez les ordinateurs, les téléviseurs, les téléphones mobiles ou sans fil, les réveils électriques ou tout autre appareil similaire de la chambre à coucher et, s'il n'y a pas d'autre pièce dans la maison pour les installer, maintenez-les débranchés lorsqu'ils ne sont pas utilisés.

Le premier refuge contre les ondes pour électrosensibles (Septembre 2019).