Après suspicion clinique de tunnel carpien, le spécialiste effectuera une exploration de la sensibilité et de la force de la main et des doigts, ainsi que des manœuvres déclenchant la symptomatologie. Ces manœuvres sont:

  • Test de Tinel: il consiste à tapoter doucement la région du tendon palmaire avec les doigts, ce qui provoque des fourmillements.
  • Test Phalen: consiste en une flexion forcée des deux paumes formant un angle de 90º avec l'avant-bras, maintenue pendant une minute, provoquant l'apparition de symptômes.
  • Le signe de Durkan: en appuyant sur la région du tendon palmaire, les symptômes caractéristiques apparaissent.

Avec ces symptômes et ces manœuvres, le diagnostic du syndrome du canal carpien C'est pratiquement exact.

Malgré tout, pour confirmer le diagnostic du canal carpien et évaluer le degré d'atteinte nerveuse, il est habituel de demander une étude neurophysiologique consistant en un électromyogramme (EMG) et une étude de conduction nerveuse. Un électromyogramme (EMG) détecte la diminution de la vitesse de conduction sensorielle et motrice, ce qui est très utile pour confirmer le diagnostic. Ces résultats indiquent également un pire pronostic.

En cas de suspicion de certaines maladies possibles (hypothyroïdie, amylose, fractures ou kystes), des tests analytiques ou d'imagerie (rayons X, ultrasons) seront également effectués.

Le syndrome du canal carpien (Août 2019).