Tout lésion suspecte indiquant la présence d'un cancer de la peau il doit être examiné par le médecin pour un diagnostic visuel ou par dermatoscopie numérique, ou suivi de la lésion et, le cas échéant, une biopsie sera réalisée (retrait de tout ou partie de la lésion), pour être examinée au microscope et diagnostiquée (diagnostic anatomopathologique).

Le Diagnostic clinique du cancer de la peau (non mélanome) de la part du dermatologue comprendra également l’exploration des territoires lymphatiques à proximité, afin de déterminer la présence de ganglions lymphatiques affectés, qui dans certains cas doivent être biopsiés si nécessaire.

Le type de biopsie cutanée à réaliser dépend du type de peau, à la discrétion du dermatologue, mais dans certaines lésions circonscrites, localisées et surélevées, il est facile de recourir à des techniques telles que le curetage ou similaire pour extirper la lésion avec de larges marges cutanées. éliminer complètement la tumeur.

Compte tenu des suspicions de dissémination locorégionale ou distante, l’étude devrait être complétée par d’autres tests d’imagerie (ultrasons, TDM ou résonance magnétique), analytiques, etc.

Le carcinome basocellulaire, le plus fréquent des cancers de la peau (Septembre 2019).