Le diagnostic de psoriasis Il repose essentiellement sur des signes cliniques, car ceux-ci sont généralement assez évidents. En principe, le médecin n’examinera que les blessures et prescrira le traitement approprié. En général, ce diagnostic est posé par un dermatologue.

S'il s'agit d'un cas bénin, il peut être un peu plus compliqué d'arriver à l'origine de la lésion cutanée, car les signes peuvent être confondus avec ceux de nombreux autres désordres cutanés.

Dans certains cas, une biopsie de la peau est également effectuée (extraction d’un échantillon de tissu et analyse microscopique de celui-ci) afin de confirmer le diagnostic ou d’exclure d’autres troubles possibles.

Il existe plusieurs niveaux de gravité du psoriasis, qui dépendent de l’étendue de la peau affectée, de son évolution, de sa réaction aux traitements utilisés pour la contrôler et de l’impact que le psoriasis a sur la qualité de vie de la personne touchée. Le système utilisé pour déterminer sa gravité est appelé PASI (zone de psoriasis et indice de gravité).

diagnostic du rhumatisme psoriasique (Août 2019).