Les manifestations qui indiquent une somnolence excessive doivent être maintenues pendant au moins un mois afin d'établir la diagnostic d'hypersomnie et, en plus, il faut distinguer cette trouble du sommeil d'autres pouvant présenter des symptômes similaires, tels que:

  • Le simulation, lorsqu'il y a une intention de tromper pour obtenir un avantage ou d'éviter une obligation, simuler un rêve excessif sans le sentir.
  • Le la paresse et la paresse, qui font que la personne présente a tendance à ne pas vouloir travailler et à reporter les tâches sans motif qui le justifie.
  • Le hypersomnie secondaire, causée par l’ingestion d’une substance ou d’un médicament, ou causée par une maladie comme dans le cas de certains cancers.
  • Le Syndrome de Kleine-Levin aussi appelé le syndrome de la belle au bois dormant, où s’ajoutent à l’hypersomnie une hyperphagie (alimentation compulsive et excessive), une hypersexualité et certains troubles cognitifs et d’humeur.

Toutes ces manifestations doivent être évaluées et abandonnées par le spécialiste avant de pouvoir poser un diagnostic d'hypersomnie et établir le traitement correspondant pour la surmonter.

Apnée du sommeil : diagnostic et traitement (Septembre 2019).