La macrosomie foetale ne peut être diagnostiquée qu'en pesant le nouveau-né après l'accouchement. Cependant, il existe actuellement des techniques exploratoires permettant de détecter le trouble avant l'accouchement afin de prévenir les complications associées aux fœtus macrosomiques.

Contrôle maternel

  • Effectuez un test de tolérance au glucose entre 24 et 28 semaines de grossesse pour écarter le risque de diabète gestationnel.
  • Surveiller les femmes avec facteurs de risque développer un diabète (obèse, parents affectés, grossesse antérieure avec diabète, etc.).
  • Les femmes atteintes de diabète diagnostiquées avant la grossesse et sous traitement à l'insuline doivent se soumettre à des tests non stressants en fin de grossesse, toutes les deux semaines, pour savoir s'il existe une perte de bien-être fœtal.
  • Enregistrer le prise de poids les premiers mois de la grossesse et, s’il est plus élevé que prévu, effectuez une étude plus détaillée.
  • L'examen clinique de la taille de l'utérus par un gynécologue peut suggérer un fœtus macrosomique. Cependant, cette technique n’est plus trop utilisée car l’échographie permet d’étudier directement le fœtus.

Contrôle du foetus

Un périmètre abdominal fœtal deux semaines avant la date prévue pour l'accouchement, supérieur ou égal à 35 cm selon le échographie Il permet de détecter les fœtus présentant un risque élevé de macrosomie fœtale (jusqu'à 90%). Savoir si un fœtus est macrosomique avant l'accouchement permet à l'obstétricien de prévoir les risques possibles pendant l'accouchement et de déterminer si la césarienne est la meilleure option.

Le Suivi d’une Grossesse Normale et les Conseils Diététiques à suivre (Août 2019).