L'anamnèse (entretien clinique mené par le médecin sur les symptômes du patient) et la présence de symptômes compatibles avec l'infection à Campylobacter sont des conditions nécessaires à la réalisation d'une première approche diagnostique de la maladie.

L’examen physique n’est généralement pas très utile, car il varie beaucoup d’un patient à l’autre et aucun signe caractéristique ne permet généralement de suspecter une infection à Campylobacter.

Des altérations peuvent apparaître dans les analyses de sang permettant de suspecter une infection à Campylobacter (augmentation du nombre de globules blancs, modification des ions ou du pH sanguin en cas de déshydratation importante).

L'examen microscopique des matières fécales permet d'observer des globules rouges et des globules blancs. Le diagnostic définitif d’infection à Campylobacter est posé à l’aide du tabouret (la culture des selles du patient infecté démontre la croissance du microorganisme).

En cas de suspicion de bactériémie (passage de bactéries dans le sang), il est nécessaire de demander cultures de sang, pour essayer de démontrer la présence de ceux-ci dans le sang.

Cholera / CAUSES , SYMPTÔMES , DIAGNOSTIQUE , TRAITEMENT ET PATHOLOGIE (Août 2019).