Étant donné la grande variété de symptômes que peuvent causer la brucellose, la détection de la maladie n’est pas toujours facile. Les données fournies par le patient sur son métier et la région où il vit ou travaille peuvent être très utiles pour déterminer la le diagnostic. Dans les zones d'endémie, les professionnels de la santé sont familiarisés avec ce type de cas et, par conséquent, le diagnostic est généralement rapide et précis. Cette distribution localisée de la maladie est un inconvénient dans les zones où la brucellose ne se manifeste pas régulièrement, car les tests différentiels pour cette maladie ne sont pas systématiquement effectués et les cas ont tendance à être détectés lorsque la maladie est bien avancée.

L'analyse de laboratoire est un test essentiel dans la recherche de signes de brucellose, car elle permettra de savoir avec certitude quel est l'agent responsable de la pathologie (s'il s'agit d'un agent bactérien). La procédure consiste à prélever un échantillon de sang et à effectuer une culture avec celui-ci, c'est-à-dire de conserver l'échantillon dans des conditions spécifiques permettant la croissance des bactéries. Cela permet, en premier lieu, de déterminer la présence / l'absence de bactéries dans le sang.

Si des colonies apparaissent (groupes de bactéries apparaissant dans le milieu en croissance), il sera possible de déterminer si elles appartiennent à Brucella, selon ses caractéristiques de couleur et de forme. Ensuite, un échantillon des bactéries cultivées peut être prélevé et leur morphologie observée au microscope, qui sera comparée à celle de l'agent pathogène suspecté. Une série de tests biochimiques peut également être réalisée pour fournir des données supplémentaires permettant de confirmer le diagnostic de la brucellose.

La brucellose humaine: Symptomes, physiopathologie, Traitement (Août 2019).