Le diagnostic d'anisakis Il est suspecté lorsque des symptômes digestifs ou des symptômes d'allergie apparaissent après l'ingestion de poisson cru ou insuffisamment cuit. Parfois, dans le sang, vous pouvez trouver un élévation des éosinophiles, qui sont un type de globule blanc qui augmente typiquement en cas d’infections par les vers et en cas d’allergie.

Le parasite peut être diagnostiqué directement en le voyant dans le tube digestif, généralement au moyen d’une endoscopie digestive haute. Ce test consiste en l'introduction par la bouche d'un tube souple muni d'une caméra, qui atteint l'estomac et le duodénum. Il peut également être diagnostiqué au moyen de biopsies à prélever dans le tube digestif lors d'une endoscopie digestive ou dans les cas où une intervention chirurgicale est nécessaire. Parfois aussi, bien que rarement, vous pouvez soupçonner sa présence dans un Radiographie du tube digestif avec contraste si on utilise un colorant qui en trace le contour.

De plus, la présence du parasite provoque une réaction du système immunitaire capable de produire un type d'anticorps caractéristique dont la détection peut aider au diagnostic. Ils peuvent aussi être faits Tests cutanés d'allergie pour étayer le diagnostic, bien que ce ne soient pas des tests très spécifiques, car ils peuvent être positifs avec d’autres parasites.

Si vous avez des symptômes d'allergie après avoir mangé du poisson ou un céphalopode, vous devez vous adresser à votre médecin de famille, qui vous examinera et vous demandera les données nécessaires pour élaborer l'historique médical correspondant. Ce professionnel sera chargé de déterminer s’il existe des raisons de suspecter une maladie allergique et, si tel est le cas, vous serez dirigé vers un spécialiste en allergologie afin que vous puissiez pratiquer les tests indiqués pour corroborer le diagnostic.

Anisakis (endoscopy) (Septembre 2019).