Vous pouvez suspecter Arythmies chez un patient qui fait référence aux symptômes décrits et aussi chez les personnes qui souffrent de certaines des causes mentionnées. Les patients ayant subi un infarctus du myocarde font l'objet d'une surveillance particulière. Pour pouvoir détecter ou diagnostiquer les arythmies cardiaques Plusieurs tests peuvent être effectués:

  • Électrocardiogramme (ECG): c'est le test le plus simple et le plus efficace pour diagnostiquer les arythmies. Il consiste à enregistrer les courants électriques du cœur en plaçant des électrodes collées sur la peau du patient, ce qui permet d'analyser les altérations possibles.
  • Preuve d'effort: lorsque les arythmies sont liées à un exercice physique, un enregistrement de l’activité électrique cardiaque peut être réalisé pendant que le patient effectue une activité physique remarquable, par exemple courir sur un tapis roulant.
  • Holter Studio: le patient porte les électrodes et un moniteur qui enregistre l'enregistrement pendant au moins 24 heures. Le médecin peut alors lire l'intégralité du dossier et détecter quand et comment se produisent les changements d'activité électrique du cœur.
  • Mise en œuvre de Holter-REVEALC'est un stimulateur temporaire qui est implanté au niveau sous-cutané dans la poitrine pour collecter l'activité électrique du cœur, telle qu'un Holter, mais pendant des mois. Ainsi, on enregistre des arythmies dont la présentation ne coïncide pas avec les 24 heures d'un Holter classique.
  • Études électrophysiologiquesUn cathéter, un long tube mince, est inséré dans l'artère fémorale de l'aine jusqu'à ce qu'il atteigne le cœur. Le cathéter capte les impulsions électriques des parois du cœur et cartographie le réseau électrique. Cette carte permet d’étudier le type d’arythmie dont souffre le patient et son origine. Une fois que le cathéter est à l'intérieur du cœur, le médecin peut appliquer des stimuli électriques ou administrer des médicaments pour voir comment l'arythmie réagit. De plus, l’arythmie peut être éliminée au moyen d’une ablation par radiofréquence consistant à détruire le réseau électrique altéré au moyen d’ondes électromagnétiques.

La fibrillation auriculaire (FA) (Septembre 2019).