Le processus de vieillissement de nos tissus et organes est inhérente au temps qui passe, mais ce n’est pas une des raisons pour lesquelles nous ne pouvons pas maintenir notre santé du mieux que nous pouvons en vieillissant, et l’une des clés pour y parvenir consiste à prendre soin de notre alimentation.

Augmenter l'efficacité de notre système immunitaire, réduire le risque de développer des maladies cardiovasculaires - ou contribuer à améliorer notre état de santé si nous les avons déjà -, accélérer la mémoire ou augmenter notre énergie, ne sont que quelques exemples des nombreux avantages que procure: Il exerce le genre de régime sur nous.

Une des premières questions à prendre en compte lorsque nous discutons des recommandations diététiques des années 60 est la suivante: apport calorique. Il ne s'agit pas de suivre un régime, mais de manger les calories nécessaires en fonction de l'âge et de l'activité physique que nous effectuons. En ce sens, plus le nombre de calories journalières recommandées est élevé, moins il est élevé; par exemple, à partir de 55 ans et en fonction du poids, l'apport calorique chez la femme varie de 1500 kcal (pour 50 kg de poids) à 1800-2000 kcal (de 75 kg ou plus) ) et entre 1800 et 2500 kcal pour les hommes.

Le le sel C'est toujours le premier assaisonnement recommandé par les médecins. La raison est simple, consommer une plus petite quantité de sel dans les repas améliore la pression artérielle et, par conséquent, la santé du système circulatoire avec ce qui est empêché l'apparition de maladies cardiovasculaires.

Augmenter la consommation de fibre - à travers des céréales, des fruits et des légumes crus et des aliments riches en cholestérol bon (huile d'olive, avocat ou noix), ou réduire la quantité de farines raffinées et de glucides transformés - car ils augmentent les niveaux de sucre - sont également des recommandations nutritionnelles bénéfiques à partir de 60 ans.

Et parmi les autres recommandations, il y en a une qui ne peut pas être manquée et qui est éviter les aliments frits, et remplacez-les par ceux cuits à la vapeur, grillés, sautés ou cuits au four. Cette recommandation est très importante, en particulier dans le cas des légumes, car en les cuisant de cette manière, nous pouvons mieux conserver leurs propriétés nutritionnelles.

Poulet rôti au miel : Recette facile et rapide - L. Belmondo & JM Cohen (Août 2019).