Les personnes atteintes de troubles cardiovasculaires, d'hypertension ou d'hypotension, d'affections dermatologiques, d'insuffisance rénale, de diabète, etc. doivent toujours consulter leur médecin avant de suivre un traitement parhydrothérapie, en particulier s’ils ont l’intention d’aller dans un spa, dont les eaux peuvent contenir des composants minéraux-médicinaux qui pourraient ne pas convenir à leur pathologie.

Les changements de température, ou les bains très chauds ou très froids, peuvent avoir des effets négatifs chez les patients insuffisants cardiaques ou pulmonaires. Il en va de même pour les patients présentant une insuffisance veineuse, car une eau très chaude peut provoquer une dilatation veineuse. Les bains chauds ne sont également pas indiqués pour les patients en phase aiguë de lésions musculo-squelettiques, car l'augmentation de la pression entraîne une plus grande accumulation d'oedème.

Il en va de même en cas de grossesse, de personnes âgées ou de jeunes enfants. Les patients souffrant de diarrhée, de processus infectieux en cours ou de maladies sexuellement transmissibles ne doivent pas non plus aller dans les centres d'hydrothérapie.

En cas de fatigue, mauvais état général, nervosité, décroissance, difficulté à respirer, vertiges, palpitations, maux de tête, douleurs articulaires ou tout autre symptôme anormal, il est nécessaire de suspendre immédiatement le circuit ou le traitement et consulter un médecin.

Nettoyage du côlon: Reportage complet du soin (Août 2019).